La phytothérapie au secours des maux du quotidien

© Istock

Quelles sont les plantes médicinales les plus utiles pour soulager les maux du quotidien ?

Troubles digestifs, du sommeil, fatigue, stress, infections urinaires, respiratoires, veineuses, etc., savez-vous quelles plantes employer pour vous soulager ?   

PUB

Quelles sont les principales propriétés du ginseng ?

  • Tonifiantes et stimulantes.

Le ginseng est un tonifiant très employé contre le stress et la fatigue. Immunostimulant, il est aussi utile pour prévenir les infections respiratoires hivernales. Il est également très réputé dans le traitement des troubles érectiles.

Quand utiliser le curcuma ?

  • Pour soulager les rhumatismes.

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le curcuma est utilisé pour soulager les douleurs rhumatismales (arthrite et polyarthrite rhumatoïde). Riche en antioxydants, il est connu pour ses effets en prévention des cancers. Il est également employé pour stimuler la digestion.

Dans quel cas recourir au millepertuis ?

  • En cas d’humeur dépressive.

Le millepertuis est connu pour ses propriétés antidépressives. Cette plante est recommandée pour traiter les troubles mineurs de l’humeur. Elle aide aussi à retrouver le sommeil.

PUB
PUB

Quels sont les symptômes soulagés par le radis noir ?

  • La constipation.

Le radis noir est classiquement indiqué dans les troubles digestifs et hépatiques. Il améliore la digestion, atténue les ballonnements et aide à lutter contre la constipation. Le radis noir est employé comme détoxifiant de l’organisme.

Quelle est la principale indication de la valériane ?

  • Les troubles du sommeil.

La valériane est classiquement employée pour faciliter le sommeil, grâce à ses propriétés relaxantes et apaisantes. Elle s’utilise en infusion ou en massage sous sa forme d’huile essentielle.

Que traiter avec l’acérola ?

  • La fatigue.

L’acérola est aussi indiquée contre le refroidissement et l’amaigrissement.

À quelle période s’utilise surtout l’échinacée ?

  • En hiver, contre les infections.

Dotée de propriétés immunostimulantes, l’échinacée aide à lutter contre les infections hivernales.

Quelles sont les indications du Cranberry (canneberge) ?

  • La prévention des cystites.

Via des propriétés antibactériennes, le Cranberry ou canneberge aide à prévenir les récidives d’infection urinaire.

Dans quelles circonstances recourir au konjac ?

  • Pour mincir.

Le konjac renferme une fibre soluble, le glucomannane, qui, au contact de l’eau, devient visqueuse et retient les graisses et les sucres. Le konjac est ainsi employé comme « coupe-faim » naturel. Diminuant l’appétit, cette plante peut être indiquée dans un programme minceur.

Quelle est la principale indication de la vigne rouge ?

  • L’insuffisance veineuse.

Contenant du resvératrol, la vigne rouge est employée pour soulager les symptômes de l’insuffisance veineuse, et aussi parfois les symptômes gênants de la ménopause.

Attention, « 100 % naturel » ne signifie pas forcément sans danger. Certaines plantes peuvent présenter des contre-indications, d’où notre recommandation de toujours demander l’avis de son médecin ou de son pharmacien.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 16 Mars 2015 : 10h54
Mis à jour le Lundi 16 Mars 2015 : 10h56
Source : Les plantes du bien-être, Remèdes de A à Z, Michel Pierre, Éditions Chêne. Le Larousse des plantes médicinales, Collectif, Éditions Larousse.
La rédaction vous recommande sur Amazon :