Phlébite, crise cardiaque, AVC, ...: repérez les symptômes d'alerte

Certains symptômes doivent être pris très au sérieux et vous amener à consulter en urgence. Phlébite, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral, etc., quels sont les signes d'urgence qui annoncent ces maladies graves et qui doivent vous alerter ?
Publicité

Une douleur brutale dans la poitrine

Elle peut durer une quinzaine de minutes à plusieurs heures et s'accompagner d'une sensation d'oppression dans la poitrine, d'une irradiation de la douleur, de sueurs froides, nausées, vomissements, essoufflement.

Et si c'était un infarctus du myocarde ? Composez immédiatement le 15.

Un engourdissement brutal d'un seul côté avec étourdissement

Engourdissement brusque, perte de sensibilité, voire paralysie du visage, d'un bras, d'une jambe ou d'un côté du corps, vertige, trouble de l'élocution, de la vue, maux de tête intense, vomissements…

Publicité
Publicité

Et si c'était un accident vasculaire cérébral ? Comme pour l'infarctus, n'attendez pas une minute de plus, composez le 15.

Une migraine soudaine très violente

Très soudain, et particulièrement douloureux, voire insupportable, un tel mal de tête peut provoquer des vomissements.

Et si c'était plus particulièrement un anévrisme ? Composez le 15 ou rendez-vous aux urgences.

Un mal de tête accompagné d'une raideur de la nuque

Maux de tête intenses et raideur dans la nuque (à ne pas pouvoir porter son menton sur sa poitrine), accompagnés d'une fièvre élevée.

Et si c'était une méningite ? Un traitement antibiotique d'urgence s'impose.

Une douleur au niveau du mollet ou de la cuisse

La douleur est diffuse, sorte de crampe persistante, accompagnée d'une lourdeur, sensation de chaleur, d'un œdème et d'une rougeur de la peau.

Et si c'était une phlébite ? Ces symptômes peuvent en effet suggérer qu'un caillot sanguin migre vers le cœur et les poumons, et peut alors provoquer une embolie pulmonaire. C'est une urgence.

Un gonflement rapide du visage

Gonflement rapide du visage, des lèvres, de la langue et de la gorge, pouvant entraîner une sensation d'étouffement.

Et si c'était un œdème de Quincke ? Cette violente réaction allergique nécessite une intervention d'urgence.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 18 Mai 2009 : 02h00