Phlébite à la jambe : le diagnostic

© Istock
Une phlébite fait partie des maladies cardiovasculaires fréquentes. Elle se traduit par la formation d'un caillot à l'intérieur d'une veine, le plus souvent dans une jambe ou encore un bras. Mais quels sont les symptômes d'une phlébite et les éléments de diagnostic ? Existe-t-il des facteurs de risque à la formation d'un tel caillot ?
Publicité

Phlébite : symptômes et facteurs de risque

Une phlébite se traduit par une douleur spontanée ou provoquée par la palpation du membre atteint (jambe ou bras). Le membre est chaud et enflé ; sur le plan clinique, le patient présente une fièvre modérée et une accélération du rythme cardiaque. Le diagnostic sera confirmé par la réalisation d'un écho-doppler veineux qui permet de mettre en évidence le caillot. Dans le cas où cet examen ne pourrait être réalisé rapidement, l'analyse des D-dimères dans le sang permet d'orienter le diagnostic, si les résultats sont négatifs, le diagnostic de phlébite est alors écarté.

Publicité
Publicité

Facteurs favorisant l'apparition d'une phlébite

Plusieurs évènements ou pathologies peuvent favoriser la formation d'un caillot dans une veine :

- un alitement prolongé ;

- l'immobilisation d'un membre par un plâtre ;

- la compression d'une veine lors d'un vol prolongé en avion et sans bouger, ou lors d'une fin de grossesse ;

- des troubles de la coagulation ;

- un cancer ;

- une maladie cardiovasculaire comme une insuffisance cardiaque.

Une phlébite est une urgence médicale, le caillot doit être dissout rapidement afin d'éviter qu'il ne migre dans une artère pulmonaire et provoque une embolie pulmonaire.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 28 Mai 2018 : 17h01