Peut-on prévenir la maladie d'Alzheimer ?

La prévention médicamenteuse de la maladie d'Alzheimer

A côté de la prévention primaire, la prévention secondaire est tout aussi cruciale (lorsque la maladie s'est déjà manifestée), et dans ce domaine aussi les progrès sont importants.L'objectif est de s'opposer au dépôt d'une protéine amyloïde dans le cerveau, caractéristique de la maladie et à l'origine de la destruction de certains neurones. Deux approches sont très prometteuses :1) La mise au point de vaccins contre la protéine amyloïde, qui pourraient en plus d'empêcher la synthèse de la protéine amyloïde, réduire les dépôts amyloïdes existants et ainsi entraîner une récupération au moins partielle des symptômes.2) Les antagonistes de la bêta-sécrétase. On agit ici en amont puisque la bêta-sécrétase est l'enzyme qui transforme la protéine précurseur, l'APP, en protéine amyloïde.

Les promesses de la recherche : guérir la maladie d'Alzheimer

L'objectif cette fois est d'avancer en matière de dépistage, afin de détecter la maladie le plus précocement possible et de proposer les futurs traitements. En effet, comme pour la plupart des maladies, plus le traitement est instauré tôt, plus il est efficace et plus les chances de guérison sont élevées. Pour l'instant, les chercheurs travaillent sur des marqueurs présents dans le liquide céphalorachidien. D'autres marqueurs sanguins sont aussi à l'étude. En conclusion, ça vaut le coup de tout faire pour prévenir la maladie d'Alzheimer le plus longtemps possible afin de pouvoir bénéficier des premiers traitements efficaces de demain. Pour laisser le temps aux chercheurs d'avancer, nous devons reculer la maladie d'Alzheimer par nos propres moyens, par notre hygiène de vie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Congrès du CLEF, " La maladie d'Alzheimer, un défi pour les années à venir ", 6 juin 2008.