Peut-on avoir une toux sèche lors d'une grippe ?

© Istock

La grippe, on le sait, se traduit par une importante fièvre, des courbatures et des maux de gorge. Mais il arrive également qu’elle provoque une toux sèche, qu'on peut soigner de façon rapide et sans prendre des traitements agressifs grâce à l'homéopathie (rappelons que les antibiotiques sont inutiles dans cette pathologie virale).

Publicité

Une toux sèche symptôme de la grippe

Les principaux symptômes ressentis en cas de grippe sont des courbatures (douleurs musculaires), des maux de tête, une importante fatigue, une perte d’appétit, des frissons et une grosse fièvre. Mais la grippe, en affectant l’ensemble de la sphère ORL et des voies respiratoires, peut aussi être responsable d’une pharyngite avec toux sèche et elle peut boucher le nez.

Publicité
Publicité

Traitement homéopathique de la toux sèche en cas de grippe

En temps normal, en l’absence de toute complication, la grippe va progressivement disparaître en environ une semaine. Toutefois, pour calmer plus rapidement les symptômes et notamment la toux sèche, il est possible d’avoir recours à des solutions homéopathiques (en 9 CH à raison de 5 granules toutes les 2 heures). On recommande de prendre Bryonia alba si la grippe s’accompagne d’une fièvre grandissante, d’une soif intense (envies d’eau fraîche), d’une importante transpiration et de muqueuses sèches (nez bouché et toux sèche). Ce médicament convient surtout si le malade limite ses mouvements pour calmer ses douleurs. Inversement, les malades agités et pris de frissons et de courbatures prendront Rhus toxicodendron pour soulager leur toux sèche.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 30 Mars 2018 : 10h30