Peur de la mort : ce que révèle votre angoisse de mourir
Sommaire

… Et qui paralyse le quotidien

Dans la majorité des cas, cette peur de la mort ne doit pas se manifester au quotidien chez les personnes jeunes et en bonne santé. Cependant, elle peut survenir chez ceux qui ont perdu un proche ou sont malades.

Comment se manifeste-t-elle ? "La peur de la mort peut se traduire sous forme de crises d'angoisse ou d'attaques de panique. Mais aussi d'hypocondrie ou de phobies. Une prise en charge psychothérapeutique est importante et souvent efficace", conseille le psychanalyste.

Avant de poursuivre : "Derrière la peur de la mort, se cache souvent une vraie difficulté à vivre qu'il faut traiter."

Quels sont les cas extrêmes ?

Chez certaines personnes, la peur de la mort peut engendrer des phobies graves et empêcher de vivre et même, dans certaines situations, de sortir de chez soi. Pour relativiser cette angoisse, certains moyens existent. "Il faut s'appuyer sur des données objectives pour nuancer cette angoisse (âge moyen, bonne santé)", recommande Pascal Couderc.

Les personnes âgée ont-elles moins peur de la mort ?

Chez les personnes plus âgées, il est fréquent d’accepter cette issue et donc de moins redouter l’arrivée de la mort. "Du fait d’une certaine dégradation de leurs capacités physiques, les seniors ne souhaitent pas toujours continuer à vivre dans de telles conditions", décrit le spécialiste précisant que ce phénomène dépend évidemment de la vie que chacun a mené.

"Pour ses derniers mots, Yves Montand s’est adressé aux pompiers qui le transportaient. ‘S'il m'arrivait quelque chose à mon âge, j'ai assez vécu et même très bien vécu pour ne rien regretter’", conclut Pascal Couderc.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :