Perte de poids : faut-il avoir peur de l'effet yoyo des régimes ?

Publié le 07 Mai 2012 | Mis à jour le 07 Mai 2012
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
© getty

Cette question est souvent brandie pour nous dissuader de faire des régimes de temps en temps, surtout si nous avons une tendance à l’obésité ou au surpoids.

Une étude américaine montre que c’est plutôt bon pour la santé. Qui croire ?

PUB

L’effet yoyo : on grossit plus qu’on ne maigrit

L’effet yoyo correspond à une succession de pertes de poids suivies de prises de poids pouvant être supérieures.

Autrement dit, au final, on grossit plus qu’on ne maigrit.

C’est un processus qui mène souvent au surpoids et à l’obésité. La question, toujours pas tranchée à ce jour, est de savoir si cela aurait été pire sans lesrégimes ou s’il ne vaut mieux pas se résoudre à un poids plus élevé, mais stable dans le temps.

PUB
PUB

Perte de poids : l’effet yoyo n’est pas systématique

Cette question est d’autant moins simple que la tendance naturelle, avec l’âge, est à la prise de poids.

Et nous sommes nombreux à vouloir corriger cette tendance par un régime de temps en temps. Ainsi dans l’étude prospective menée par Victoria Stevens, sur les plus de 110.000 volontaires suivis depuis 1992, seuls un tiers ont rapporté de un à quatre épisodes de yoyo pondéral, c’est-à-dire à une variation de plus de 4,5 kg en moins, puis en plus. Les autres réussissaient leurs régimes ou n’en faisaient pas.

Soumis par la Rédaction le
PUB
PUB

Contenus sponsorisés