Pensée sauvage
La pensée sauvage (Viola tricolor) est utilisée pour purifier la peau et en traitement contre l’acné. Dépurative, on l’utilise aussi pour favoriser l’élimination des toxines et comme laxatif léger.
Sommaire

Des bienfaits pour la peau

La pensée sauvage est avant tout recommandée pour lutter contre les problèmes de peau type acné, eczéma, dartres mais aussi herpès, zona ou psoriasis ainsi qu’en cas de croûtes de lait et d’impétigo de l’enfant. Ses propriétés dépurative et anti-inflammatoire sont intéressantes contre les dermatoses, elle contient aussi des tanins astringents utiles pour resserrer les pores de la peau notamment en cas d’acné, ainsi que des acides gras et de la vitamine E bénéfiques pour la peau.

L’Agence européenne des médicaments reconnaît l’usage traditionnel de la pensée sauvage pour les « affections cutanées séborrhéiques » par voie orale ou cutanée.

Comment consommer la pensée sauvage ?

On la trouve sous forme de poudre de plante sèche en gélules, de teinture-mère ou d’extrait fluide. On peut également trouver les fleurs séchées en herboristerie pour préparer infusion et décoction.

En décoction : mettez 10 à 20 g de plante dans de l’eau froide, laissez tremper une heure puis amenez à ébullition 10 à 20 secondes seulement. Laissez infuser hors du feu pendant 10 minutes. Boire 2 à 3 fois par jour. Idéal pour la digestion et l’élimination des toxines et comme dépuratif.

Pour une utilisation cutanée : préparez la même décoction avec 50 g de fleurs sèches pour 1 litre d’eau. Appliquez localement sur la zone concernée ou diluez la décoction dans un bain.

La pensée est le plus souvent associée à la bardane en traitement contre l’acné mais aussi contre le psoriasis. On peut également l’associer au pissenlit pour une action dépurative globale. En cas de toux ou de souci de constipation, associez-la à la mauve .

Bonus e-sante : Les fleurs de pensée peuvent agrémenter vos salades d’une touche de couleur originale et comestible !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :