Pensée sauvage

La pensée sauvage (Viola tricolor) est utilisée pour purifier la peau et en traitement contre l’acné. Dépurative, on l’utilise aussi pour favoriser l’élimination des toxines et comme laxatif léger.

Publicité

La pensée sauvage, une petite fleur d’ornement

La pensée est souvent considérée comme une fleur d’ornement ; on la trouve à l’état sauvage mais aussi cultivée en bordure ou en massifs dans les jardins. La viola tricolor, appelée pensée sauvage ou pensée des champs, a des fleurs jaunes, mauves et blanches. Il s’agit d’une petite plante (10 à 30 cm) qui fleurit au printemps et en été se trouve dans les parties tempérées de l’hémisphère nord. La phytothérapie s’intéresse à ses fleurs pour leurs propriétés dépuratives.

Dépuratif naturel

La partie aérienne fleurie de la plante est riche en mucilage, en flavonoïdes et en tanins. C’est sa richesse en salicylate de méthyle qui lui confère ses vertus dépuratives cutanées. Elle possède des vertus dépurative, diurétique et légèrement laxative. À conseiller en cas d’excès de table pour accélérer l’élimination des toxines et améliorer la digestion.

Sa teneur en mucilages adoucissants et émollients en fait l’alliée des bronches en cas de refroidissement. La pensée sauvage contient également des dérivés salicylés qui lui confèrent une activité anti-inflammatoire utile en cas de rhumatismes et de douleurs articulaires.

Guide: 

Publié par Audrey Gast le Mardi 08 Septembre 2015 : 14h55
Mis à jour le Mercredi 27 Juillet 2016 : 11h32
PUB
PUB