Pas trop de réglisse pendant la grossesse !

© Istock

Une nouvelle étude rappelle que les femmes enceintes ne devraient consommer du réglisse qu’avec modération.

Publicité

Trop de réglisse perturbe le développement fœtal

Une consommation importante de réglisse expose le fœtus à la glycyrrhizine, principe actif de la réglisse qui peut avoir des effets négatifs sur le développement cognitif de l’enfant.

Au cours de cette étude finlandaise, 400 enfants ont été suivis de la naissance jusqu’à leurs 13 ans, âge auquel ils ont été soumis à des tests intellectuels. Les résultats montrent de grandes différences entre les enfants exposés ou non in utero au réglisse.

Publicité
Publicité

En effet, à partir d’une consommation de 250 g de réglisse par semaine au cours de la grossesse (soit plus de 500 mg de glycyrrhizine), les enfants présentent un QI inférieur de 7 points en moyenne par rapport aux enfants dont la mère a eu une consommation modérée.

Trop de réglisse impacterait également les capacités de mémorisation des enfants et augmenterait leur risque de développer un trouble du comportement (trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité notamment). Enfin, la puberté débuterait plus tôt chez les filles.

Surtout pas d’excès de réglisse pendant la grossesse

On retiendra que des quantités importantes de réglisse sont déconseillées pendant la grossesse.

En revanche, des petites consommations ne semblent pas dangereuses. Avec modération donc !

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 10 Février 2017 : 15h53
Mis à jour le Vendredi 10 Février 2017 : 15h53
Source : Katri Räikkönen et coll., Maternal Licorice Consumption During Pregnancy and Pubertal, Cognitive, and Psychiatric Outcomes in Children, Am J Epidemiol (2017) 1-12, DOI: https://doi.org/10.1093/aje/kww172.
PUB
PUB