Pas ce soir chéri, j'ai la migraine !

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 12 Décembre 2005 : 01h00
Mis à jour le Lundi 16 Novembre 2009 : 01h00
La migraine est réputée comme l'Excuse par excellence pour éviter un rapport sexuel ! Plus insidieux, l'idée que les femmes migraineuses sont peut-être des femmes inhibées sexuellement qui trouveraient un avantage certain dans leurs migraines, celui d'espacer les relations sexuelles. Qu'en est-il ?
PUB

Les femmes migraineuses éviteraient les rapports sexuels ?

Une étude (1) montre exactement le contraire de ces idées reçues ! La libido des migraineuses se porte très bien. Elles font autant de rêves érotiques que les femmes non migraineuses. Elles ont même plus de fantasmes en moyenne et ressentent plus souvent une excitation sexuelle. Ces femmes sont donc très loin de " l'hyposexualité " que l'on imagine !Résultat, les migraineuses ont exactement le même nombre de relations sexuelles que les autres femmes. Seules 10% d'entre elles rapportent avoir déjà évité une relation sexuelle à cause de leur migraine.Alors, la réalité, c'est que les migraines ont plutôt tendance à gêner ces femmes qui aspirent à une vie sexuelle et amoureuse épanouie. La migraine ne semble absolument pas jouer un rôle d'écran, de paravent pour limiter la sexualité.

PUB
PUB

Qu'en est-il pour les hommes migraineux ?

Étonnamment, la même étude révèle qu'il n'en est pas de même chez les hommes. Les hommes migraineux ont moins de fantasmes, moins d'excitation sexuelle que les autres hommes ! La raison en est peut-être qu'ils se soignent encore moins que les femmes pour cette maladie. Alors, si quelqu'un exprime ' pas ce soir, j'ai la migraine ', c'est plus souvent un homme !Finalement, on ne peut que conseiller aux migraineuses comme aux migraineux de prendre en charge leurs migraines avec l'aide d'un médecin compétent, de manière à trouver une harmonie sur tous les plans y compris le plan sexuel. Et c'est bien ce qu'ils désirent comme tout un chacun !

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 12 Décembre 2005 : 01h00
Mis à jour le Lundi 16 Novembre 2009 : 01h00
Source : (1) Sexuality and headache. Del Bene E, Contin C, Poggioni M, Sicuteri F. Adv Neurol 1982 ; 33 : 209-14.
PUB
PUB
A lire aussi
Sexualité : 7 questions sur les fantasmes sexuelsPublié le 31/05/2016 - 10h40

Le fantasme sexuel fait partie de l’imaginaire érotique. C’est une création mentale permettant de déclencher une excitation sexuelle, c’est-à-dire une pensée érotique agissant sur le corps. Le fantasme, c’est un peu à la zone érogène du cerveau ! 

Masturbation : vrai/faux sur 10 idées reçuesPublié le 20/12/2003 - 00h00

La masturbation, tout le monde sait aujourd'hui que ça ne rend pas sourd ! Mais à quoi est-ce que ça peut bien servir, ou en quoi est-ce que ça peut nuire ? Car oui, c'est utile, même si ce n'est jamais indispensable !

Pourquoi le plaisir vient-il plus lentement aux femmes ?Publié le 12/06/2002 - 00h00

Si les hommes ont généralement accès à un plaisir sexuel rapide, et évident, il n'en est pas de même pour leurs compagnes. Le plaisir féminin, sa montée jusqu'à l'orgasme, est plus lent, et semble plus complexe. Pourquoi cette différence qui souvent provoque des questions, sinon des...

Plus d'articles