Pas d'association entre la vaccination et l'asthme

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 09 Août 2002 : 02h00
Les médecins chercheurs affirment que la vaccination infantile n'influence pas l'apparition de l'asthme.
PUB

L'inquiétude portant sur une éventuelle association entre la vaccination de l'enfant (ROR –Rougeole, Oreillons, Rubéole - et DTP – Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite et coqueluche) est surtout d'ordre théorique. On attribue aux vaccins de nombreuses propriétés pouvant jouer sur le risque d'asthme, en déséquilibrant la réponse immune en faveur d'un profil plus allergénique. Autre possibilité suggérée, les vaccins interfèreraient avec des infections de l'enfance, alors que certaines pourraient être protectrices contre la survenue de la maladie asthmatique.

A ce jour, il s'agit de la plus grande étude menée sur ce sujet que ce soit pour le nombre de vaccins pris en considération, le nombre des participants ou la durée de l'analyse. Plus de 167.000 enfants ont été suivis de leur naissance jusqu'à l'âge de 2 à 6 ans. En tout, 11% d'entre eux ont développé un asthme, en moyenne autour du 11e mois. Cependant, aucune association entre les vaccins ROR et DTP n'a été mise en évidence.

Rappelons qu'il est indispensable de faire vacciner vos enfants et de suivre scrupuleusement le calendrier vaccinal français afin de ne pas omettre la réalisation des rappels.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 09 Août 2002 : 02h00
Source : Destefano F. et coll., Childhood vaccinations and risk of asthma. Pediatr. Infect. Dis. J., 21 (6) : 498-504, juin 2002.
PUB
PUB
A lire aussi
Les Français boudent toujours les vaccinsPublié le 22/11/2012 - 05h41

Le rapport de l’Institut de veille sanitaire (InVS) sur l’état des lieux de la couverture vaccinale en France montre que les objectifs ne sont toujours pas atteints.Autrement dit, la couverture vaccinale des Français est encore insuffisante, particulièrement vis-à-vis de certaines maladies...

Confiance dans le RORPublié le 25/02/2002 - 00h00

Le vaccin ROR apporte une protection immunitaire contre trois maladies infantiles : la rougeole, les oreillons et la rubéole. Malgré son efficacité, il a fait l'objet de soupçons de la part des scientifiques et des parents en Grande-Bretagne. Il était en effet accusé de favoriser l'apparition...

Vaccin ROR et autisme : point final à la polémiquePublié le 20/11/2002 - 00h00

Depuis plusieurs années, les adversaires de la vaccination systématique contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR) accusent le vaccin de provoquer des troubles du développement de type autistique. Les résultats de deux nouvelles études devraient mettre un terme au débat.

Plus d'articles