Le parent, l'adolescent et la sexualité

Votre enfant est aujourd'hui devenu un adolescent qui vous dépasse déjà de quelques centimètres. L'été arrive. Et vous le savez (n'avez-vous pas aussi été ado ?), c'est une période propice aux rencontres. Peut-être vivra-t-il (elle) alors sa première expérience sexuelle. Mais au fait, de la sexualité, vous leur en avez parlé ?
Publicité

Au moment de l'adolescence de leur enfant, nombre de parents se posent la question de savoir à quel moment celui-ci va débuter sa vie sexuelle. Deux études récentes, « L'entrée dans la sexualité ; le comportement des jeunes dans le contexte du sida » (Edition La Découverte Recherche) et « Les comportements sexuels en France », (Edition La Documentation Française), permettent d'apporter des réponses précises.

La sexualité, ça commence quand ?

Ces travaux montrent que le plus souvent, la sexualité se découvre progressivement : embrasser, puis caresser le corps, le sexe et faire l'amour. À 14 ans, 50% des jeunes ont échangé leur premier vrai baiser avec la langue. À 15 ans, plus de la moitié d'entre eux ont embrassé ou caressé le corps d'un partenaire. Moins de 10% des jeunes de cet âge ont déjà eu au moins un rapport sexuel. Trois années s'écoulent entre le premier baiser et le premier rapport sexuel, quel que soit l'âge du premier baiser. A 18 ans, trois jeunes sur 4 ont déjà eu un rapport sexuel avec pénétration.

Publicité
Publicité

La sexualité, on en parle quand ?

Au vu de ces informations, les enfants, puis les adolescents, doivent bénéficier d'une information sur la sexualité adaptée à leur âge et à chaque situation. C'est indispensable pour leur permettre de vivre leurs premières relations sexuelles dans le meilleur contexte psychologique possible et pour prévenir tout risque de grossesse ou de maladie sexuellement transmissible. Le paradoxe de la sexualité aujourd'hui est que finalement, tout le monde en parle. Le « discours social », la télévision et la presse abordent régulièrement cette question. De fait, on peut croire que l'adolescent est bien informé, alors qu'en réalité, tant que les informations sexuelles ne sont pas directement centrées sur les préoccupations de l'adolescent, tout se passe comme si on ne lui en avait jamais parlé. Quant à l'âge ou au moment idéal pour en parler, à chacun de voir… en fonction des demandes et de la maturité de son enfant. Mais en gardant un chiffre en tête : 15 ans est l'âge moyen de la majorité sexuelle. Dès le début de la puberté, vers 11-12 ans selon les enfants, des occasions sont offertes d'aborder le sujet.

 
Publié par Dr Catherine Feldman, psychothérapeute le Mercredi 18 Juin 2003 : 02h00