Le parent, l'adolescent et la sexualité
Publié le 18 Juin 2003 à 2h00 par Dr Catherine Feldman, psychothérapeute

Au moment de l'adolescence de leur enfant, nombre de parents se posent la question de savoir à quel moment celui-ci va débuter sa vie sexuelle. Deux études récentes, « L'entrée dans la sexualité ; le comportement des jeunes dans le contexte du sida » (Edition La Découverte Recherche) et « Les comportements sexuels en France », (Edition La Documentation Française), permettent d'apporter des réponses précises.

La sexualité, ça commence quand ?

Ces travaux montrent que le plus souvent, la sexualité se découvre progressivement : embrasser, puis caresser le corps, le sexe et faire l'amour. À 14 ans, 50% des jeunes ont échangé leur premier vrai baiser avec la langue. À 15 ans, plus de la moitié d'entre eux ont embrassé ou caressé le corps d'un partenaire. Moins de 10% des jeunes de cet âge ont déjà eu au moins un rapport sexuel. Trois années s'écoulent entre le premier baiser et le premier rapport sexuel, quel que soit l'âge du premier baiser. A 18 ans, trois jeunes sur 4 ont déjà eu un rapport sexuel avec pénétration.

La sexualité, on en parle quand ?

Au vu de ces informations, les enfants, puis les adolescents, doivent bénéficier d'une information sur la sexualité adaptée à leur âge et à chaque situation. C'est indispensable pour leur permettre de vivre leurs premières relations sexuelles dans le meilleur contexte psychologique possible et pour prévenir tout risque de grossesse ou de maladie sexuellement transmissible. Le paradoxe de la sexualité aujourd'hui est que finalement, tout le monde en parle. Le « discours social », la télévision et la presse abordent régulièrement cette question. De fait, on peut croire que l'adolescent est bien informé, alors qu'en réalité, tant que les informations sexuelles ne sont pas directement centrées sur les préoccupations de l'adolescent, tout se passe comme si on ne lui en avait jamais parlé. Quant à l'âge ou au moment idéal pour en parler, à chacun de voir… en fonction des demandes et de la maturité de son enfant. Mais en gardant un chiffre en tête : 15 ans est l'âge moyen de la majorité sexuelle. Dès le début de la puberté, vers 11-12 ans selon les enfants, des occasions sont offertes d'aborder le sujet.

La sexualité, qui en parle ?

Pour les parents, il n'est pas toujours facile d'aborder la question de la sexualité avec les enfants. Ainsi, il n'est pas rare que l'ado soit renvoyé d'un « parles-en à ton père », à un « parles-en à ta mère », qui risque bien de laisser sa question sans réponse. Pour autant, les parents ont un rôle important à jouer et ils ne peuvent laisser la société, l'école notamment, assumer seule le rôle de l'éducation sexuelle. Aussi, des deux parents, l'interlocuteur privilégié est plus souvent celui du même sexe que l'adolescent. Néanmoins, cela n'est pas une règle car ce qui compte avant tout, c'est la qualité de la relation avec le parent et vers l'âge de 15 ans, une fille a parfois un échange plus facile avec son père qu'avec sa mère.

La sexualité, on en parle comment ?

Comme l'explique bien le Pr Jeammet, psychiatre des adolescents, il n'est pas souhaitable « de banaliser le discours parental sur la sexualité et ainsi de la réduire à une pratique comme une autre, car la sexualité touche ce qu'il y a de plus intime en chacun de nous, tant physiquement que psychiquement. » Néanmoins, cela n'exclut pas, bien au contraire, d'avoir des échanges plus formels sur la question.

Différents éléments seront progressivement abordés avec l'adolescent. Il n'est question de lui parler de sexualité sous la seule forme d'une information biologique. Avant tout, il est important de l'aider à réfléchir, à la sexualité, à la différence entre la vie affective et la vie sexuelle, afin qu'il puisse commencer à vivre sa sexualité, quand il se sentira vraiment prêt, dans son cœur, dans son corps et dans sa tête, sans être victime d'une quelconque pression sociale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Sexualite, Adolescence