Ostéoporose : consommez des protéines !

Indépendamment de l'apport en calcium et en vitamine D, la consommation de protéines est indispensable à notre capital osseux ! A partir de cette voie de recherche, de nouveaux traitements pour la prise en charge de l'ostéoporose pourraient se développer. Quoi qu'il en soit, mieux vaut prévenir que guérir : mangez à tout âge des protéines, du calcium et de la vitamine D !
PUB

Les conséquences d'un faible apport protéique sur le capital osseux

Indépendamment de l'apport en calcium (principal facteur protecteur de l'ostéoporose), les filles prépubères ayant une alimentation pauvre en protéines, ont une moindre augmentation de leur densité osseuse. Les femmes suivant un régime à basses calories avec un apport protéique insuffisant, ont une intégrité osseuse altérée. Les femmes âgées carencées en protéines ont une diminution osseuse au niveau du col du fémur. Et enfin, le bilan des apports protéiques des femmes consultant pour fracture fémorale conclut à une malnutrition protéique évidente.

PUB
PUB

Les effets d'une consommation protéique suffisante

Selon les résultats d'une étude portant sur 40.000 sujets, le risque de fracture de la hanche diminue lorsque l'apport protéique est élevé. Par ailleurs, chez les femmes ménopausées, la perte osseuse est moindre avec une consommation suffisante en protéines d'origine animale. De plus, l'évolution clinique après fracture de hanche peut être considérablement améliorée avec une normalisation de l'apport protéique.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 13 Novembre 2000 : 01h00
Source : Colloque européen " femmes et nutrition, CERIN (Centre de Recherche et d'Informations Nutrtionnelle), Pdt Pr Guy-Grand.