Nos animaux aussi souffrent de la chaleur

Comme les humains, voire plus en raison de leur fourrure, les animaux peuvent souffrir de la trop forte chaleur. Et eux aussi risquent la déshydratation ! Il faut donc veiller à ce qu'ils aient suffisamment à boire, et à renouveler régulièrement leur récipient en eau fraîche.
© Adobe Stock

Pas d'animal seul dans une voiture en plein soleil

Évidemment, pas question de laisser un animal seul dans une voiture, même fenêtres entrouvertes.

Ensuite, il lui faut régulièrement lui proposer de l'eau fraîche.

Quelles précautions en cas de traitement médicamenteux ?

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) attire également l'attention des propriétaires lorsqu'un animal est sous traitement vétérinaire.

En effet, en période de fortes chaleurs, certaines recommandations valables tout au long de l'année prennent une importance accrue.

Par exemple, la lumière et la température influent sur la conservation des médicaments. Une température élevée peut aussi altérer l'efficacité des médicaments, voire provoquer des effets indésirables et accroître leur toxicité.

Donc pas question d'entreposer les médicaments de votre animal dans la chaleur étouffante du coffre de la voiture, ni en plein soleil sur la plage arrière. Il faut les protéger des variations de température et les placer dans un endroit adapté, quitte à recourir à un emballage isotherme.

A noter que certains médicaments nécessitent d'être conservés au réfrigérateur, comme c'est généralement le cas des vaccins par exemple. Consultez la notice.

Pour en savoir plus, téléchargez la plaquette sur la conservation des médicaments vétérinaires : http://www.afssa.fr/Documents/ANMV-QR-PlaquetteConservation.pdf.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Dossier Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), juin 2010, www.afssa.fr.