Le nombre de suicides augmente avec le taux de chômage

© Istock

Selon une étude de l’Inserm publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l’Institut de veille sanitaire (InVS), la hausse du taux de chômage consécutive à la crise économique s’est traduite par une augmentation du nombre de suicides.

Une élévation de 10% du taux de chômage entraîne une hausse du taux de suicide de 2,6% chez les hommes en âge de travailler.

PUB

Les hommes de 25 à 49 ans sont les plus touchés

Selon les chercheurs de l’Inserm, « le contexte global de crise économique, caractérisé par une morosité et des perspectives à la baisse du marché du travail, peut être à l’origine de craintes de perte d’emploi et donc de crises psychiques à l’origine de suicides ». Et en effet, une modélisation indique que le taux de mortalité par suicide chez les hommes de 25 à 49 ans augmente de 2,6% pour une élévation de 10% du taux de chômage. Attention, cette hausse des suicides en fonction du chômage n’est pas significative chez les femmes ni chez les hommes de plus de 50 ans.

PUB
PUB

Entre 2008 et 2010, 584 suicides ont été attribués au chômage

Les calculs statistiques évaluent à 584 le nombre de suicides en excès attribuables aux variations du taux de chômage pendant la période 2008-2010.

Mais le lien de cause à effet reste à mettre en évidence. Outre les éléments sociodémographiques, les facteurs psychiatriques sont à considérer. Il convient de tenir compte des « facteurs de confusion », indiquent les chercheurs.

Toutes causes confondues, 11.400 morts par suicide (trois fois plus d’hommes que de femmes) ont été enregistrés en France en 2011 selon l’Observatoire du Ministère de la Santé, un des taux les plus élevés d’Europe.

À lire sur e-sante :

L'un de vos proches a des idées suicidaires ? 6 conseils pour lui apporter votre aide

Publié le 06 Janvier 2015 | Mis à jour le 06 Janvier 2015
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Moussa Laanani et al.
Voir + de sources
, « Association entre taux de chômage et suicide, par sexe et classe d’âge, en France métropolitaine, 2000-2010 », BEH n°1-2, 6 janvier 2014, http://www.invs.sante.fr/beh/2015/1-2/2015_1-2_1.html.


PUB
PUB

Contenus sponsorisés