L'un de vos proches a des idées suicidaires ? 6 conseils pour lui apporter votre aide

Vous pouvez avoir décelé des idées suicidaires chez un proche (un parent, un ami, un collègue, un enfant ou un de ses amis). Le sujet ne doit pas rester tabou, il faut oser en parler.
PUB

1) Suicide : engagez le dialogue, parlez-en ensemble.

Contrairement à une idée reçue, il ne faut pas avoir peur de parler du suicide. Engager le dialogue avec une personne qui pense au suicide est une étape essentielle. L'écoute joue un rôle très important pour la personne en détresse. L'expression de ses émotions permet de " diminuer un peu le niveau de la souffrance et de gagner un peu de temps ". N'oubliez pas qu'il suffit parfois de très peu de chose pour éviter un suicide ".

Et en cas de doute, il faut lui poser clairement la question : " penses-tu actuellement au suicide ? "

PUB
PUB

2) Idées suicidaires : établir un climat de confiance.

On ne vous demande pas d'apporter la solution miracle, mais de laisser entrevoir des alternatives. Vous devez rester une personne fiable. Ne soyez pas moralisateur et ne donnez pas vos recettes personnelles. Chacun les siennes. Soyez écoutant et non conseiller.

3) Montrez à la personne en détresse que vous tenez à elle.

Faites preuve d'empathie envers cette personne et montrez-lui que vous vous préoccupez d'elle, qu'elle n'est pas isolée. Témoignez-lui votre affection et dites-lui franchement que vous tenez à elle, qu'elle est importante pour son entourage...

4) Sécurisez les lieux.

On pense souvent qu'il ne sert à rien de réduire l'accès aux moyens, mais les actions déjà conduites montrent le contraire. Alors mettez sous clés les armes à feu, les médicaments et tout autre élément susceptible d'être utilisé.

5) Contactez un service d'aide et de soutien.

Trouvez les coordonnées d'un service d'aide et accompagnez la personne. Si elle refuse, contactez vous-même le service. Les intervenants professionnels vous conseilleront et vous indiqueront comment procéder.

6) Construisez un réseau de soutien autour de la personne en détresse.

Recherchez les parents et amis significatifs pour la personne en détresse et organisez un réseau de soutien. L'objectif est de ne pas la laisser s'isoler. Elle doit être entourée, en pratiquant par exemple des activités ensemble ou en se téléphonant régulièrement.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 01 Février 2010 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 30 Octobre 2014 : 10h52
Source : www.infosuicide.org