Natation et santé : quel style de nage choisir ?

© Adobe Stock

Vous avez envie de vous (re)mettre à la natation ?

Vous avez raison ! La natation est un sport complet qui sollicite tous les muscles du corps et développera vos capacités d'endurance (respiration, cardiovasculaire). De plus, dans l'eau, le poids du corps n'est plus une contrainte et les articulations s'en réjouissent !

Pour éviter que cette bonne résolution ne tombe à l’eau, il est important de choisir un style de nage qui vous convienne. 

Nous avons listé pour vous les points positifs et négatifs des nages les plus fréquentes : la brasse, le crawl, la nage sur le dos et la nage papillon.

PUB

La brasse

C’est quoi ?

Quand vous repliez les jambes, avec les pieds en angle droit, votre tête remonte pour vous permettre d’inspirer, et quand vous tendez les jambes, votre tête est sous l’eau et vous expirez.

PUB
PUB

Les points positifs ?

  • Contact facile avec le professeur.
  • Bonne orientation : vous regardez dans la direction dans laquelle vous nagez.
  • Ce style de nage est le moins fatigant.

Les points négatifs ?

  • La coordination entre les bras et les jambes n’est pas facile à maîtriser et demande de l’entraînement.
  • Il existe peu d’aides à l’apprentissage : uniquement une petite planche que vous pouvez tenir avec vos mains.
  • La respiration aquatique est indispensable.
  • C’est une nage lente.
  • La position à adopter pour sortir la tête de l'eau met le dos en tension. Les personnes qui ont souvent des maux de dos doivent donc pratiquer la brasse avec précautions. Notons que la brasse coulée (on ne sort pas la tête à chaque mouvement) permet de garder le dos droit pendant plus longtemps.

Convient en particulier pour :

Les enfants à l’école primaire. Comme ce style de nage fatigue moins, c’est généralement la première nage que l’on apprend aux enfants.

Le crawl

C’est quoi ?

Vous battez des jambes de bas en haut. Bras le long du corps, vous propulsez un bras hors de l’eau le plus loin possible, puis vous le ramenez sous l’eau à sa position de départ. Au moment où votre pouce touche votre cuisse, vous tournez la tête sur le côté pour inspirer.

Les points positifs ?

  • La coordination des mouvements est plus naturelle qu’avec la brasse ou la nage papillon.
  • Il existe des aides à l'apprentissage.

    Des palmes vous permettront par exemple d’augmenter votre vitesse et d’améliorer la position de vos pieds.

    Vous pouvez aussi placer un flotteur entre vos cuisses pour exercer les mouvements de vos bras.

  • C’est une nage rapide.

Les points négatifs ?

  • Il faut une bonne condition physique.

    Contrairement à la brasse, il n’y a aucun moment de repos dans les mouvements.

  • La respiration aquatique est indispensable.

    Dans le cas du crawl, le nageur doit d’abord très bien maîtriser la respiration avant de pouvoir exercer toute la coordination.

    Par contre, avec la brasse, on apprend à respirer après avoir appris à maîtriser séparément les mouvements des bras et des jambes.

Convient en particulier pour :

Les personnes qui souffrent du dos. Si la natation est en général bonne pour le dos, ce n’est toutefois pas le cas de tous les styles de nage. Dans le cas du crawl, votre dos reste droit. Tandis que la brasse et la nage papillon conviennent moins parce que le bas du dos se creuse, ce qui crée une tension dans la colonne vertébrale.

Publié par Emily Nazionale, journaliste santé le Lundi 26 Mai 2014 : 09h30