Mycose vaginale : les limites de l'huile de coco

© Istock
Une mycose vulvaire nécessite un traitement particulier. Les mycoses génitales apparaissent notamment chez les femmes dont l'hygiène intime est inadaptée. L'huile de coco est souvent utilisée pour traiter les mycoses. Découvrez cependant les limites de l'utilisation de l'huile de coco pour lutter contre les mycoses vaginales.
Publicité

L'huile de coco, un antifongique naturel pour soigner les mycoses

L'huile de coco est un antifongique naturel s'avérant très souvent efficace pour soigner les mycoses vaginales. L'huile de coco possède également des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires. Cependant, lorsque la mycose est particulièrement vive et résistante, l'huile de coco peut s'avérer inefficace quand elle est utilisée seule. Parfois, un traitement médical par ovules peut s'avérer nécessaire si la mycose est installée depuis longtemps et si elle provoque une inflammation trop importante.

Publicité
Publicité

L'huile de coco associée à des huiles essentielles pour plus d'efficacité contre les mycoses

Les mycoses génitales apparaissent souvent lorsque l'hygiène intime d'une femme est excessive ou effectuée avec des produits trop agressifs. L'huile de coco est un remède naturel pour lutter contre les mycoses qui peut s'avérer plus efficace lorsqu'il est associé à des huiles essentielles. Ainsi, l'huile essentielle de tea tree est particulièrement recommandée en cas de mycose, car elle possède des vertus antimycosiques. Pour l'utiliser, il suffit de déposer une goutte d'huile essentielle de tea tree dans une cuillerée à café d'huile de coco, à appliquer au niveau des parties infectées.

Publié par La Rédaction E-Santé le Jeudi 06 Septembre 2018 : 14h02
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :