Mon enfant à l’hôpital

© Istock

L’hospitalisation d’un enfant, que ce soit dans l’urgence ou programmée, est toujours une épreuve pour la famille. Sera-t-il bien soigné, comment va-t-il supporter la séparation, va-t-il comprendre ce qui lui arrive ? Des interrogations qui génèrent un stress que l’enfant va ressentir. Alors comment gérer ce moment pénible dans les meilleures conditions ?

Publicité
En partenariat avec :

Voir subitement son enfant en bonne santé se transformer en enfant malade plonge les parents dans un état de choc où ils sont émotionnellement vulnérables. Pas facile alors de rester zen.Pourtant le petit malade absorbe comme une éponge la peur, la tristesse ou la méfiance de ses parents qui sont les personnes les plus à même de le soutenir et de l'aider.

C'est un parcours, qu'il soit de quelques jours ou qu'il s'inscrive dans la durée, qui va demander de l'organisation, de la disponibilité et une bonne résistance au stress. Sachez que de nombreux hôpitaux proposent des programmes pour vous aider à être opérationnel et à préparer au mieux votre enfant.

Publicité
Publicité

Ça n'arrive pas qu'aux autres

En France, un enfant sur deux a été hospitalisé au moins une fois avant l'âge de 15 ans. Environ 11 000 élèves par an sont scolarisés dans les établissements hospitaliers et sanitaires.

Le droit de savoir

Si le séjour est planifié, vous allez pouvoir lui expliquer ce qui l'attend. Il ne sera pas touché de la même façon suivant son âge, son histoire personnelle et, le cas échéant, s'il a vécu une précédente expérience à l'hôpital, mais il est indispensable de l'amener à parler de ses craintes, de ses angoisses, et de répondre aux questions qu'il se pose.

Dites-lui pourquoi il doit aller à l'hôpital : les examens, les soins, les traitements ne peuvent pas se faire à la maison. Parlez-lui de la chambre qu'il aura et de ce qu'il pourra emporter pour se sentir bien. Il pourra emporter ses doudous, ses jeux, ses mobiles, les vêtements et pyjamas qu'il aime, en somme, tout ce qui lui permettra de se rassurer et de continuer à faire comme à la maison.

Précisez-lui que vous serez avec lui aussi souvent que ce sera possible, pendant les soins, le soir jusqu'à ce qu'il s'endorme. Décrivez-lui le rôle des équipes qui vont s'occuper de lui et qui sauront ce qu'il faut faire pour l'empêcher d'avoir mal. Plus il en saura, mieux il abordera ce moment loin de la maison.

Publié par Véronique Ozanne, journaliste santé le Mercredi 14 Février 2018 : 18h03
Source : - L'hôpital expliqué aux enfants, de Dominique Costermans, Nowfuture Éditions, 9,50 €.
- Le courage des lucioles, ma vie de psychologue à l'hôpital, de Muriel Derome, Éditions Philippe Rey, 20 €.
La rédaction vous recommande sur Amazon :
PUB