Migraines : quels remèdes naturels essayer ?

© Adobe Stock

Ce mal de tête revient régulièrement et ne vous lâche plus, malgré les médicaments. Quelles solutions naturelles pouvez-vous essayer sans danger pour en finir avec les migraines ? E-santé fait le point sur les remèdes efficaces contre les céphalées.

PUB

Eviter les facteurs déclenchants

La première solution naturelle pour venir à bout des migraines est de tout faire pour qu’elles ne se déclenchent. Pour cela, chaque personne migraineuse pourra identifier les facteurs qui favorisent l’apparition des crises et les éviter au maximum.

Ces facteurs varient selon les personnes mais les plus fréquents sont la consommation de fromages fermentés, de boissons alcoolisées, de chocolat mais aussi l’exposition à des fortes intensités lumineuses.

Huiles essentielles : menthe, citron ou lavande

Au rayon des remèdes à utiliser contre les migraines, vous pourrez trouver les huiles essentielles. Appliquez-les par exemple en massage au niveau des tempes.

PUB
PUB

Lesquelles ? Au moment des crises, utilisez les huiles essentielles de cyprès et de lavande seules ou mélangées. Pensez aussi aux huiles essentielles de menthe poivrée (Mentha piperita) et de citron (Citrus limonum) : ajoutez deux gouttes de chacune de ces huiles essentielles dans une demi-cuillère à café d’huile d’avocat ou d’olive et utilisez ce mélange pour masser les tempes, la nuque ou la racine des cheveux.

Attention : Les huiles essentielles présentent des contre-indications. Elles ne doivent pas être utilisées chez les femmes enceintes ou allaitantes, les enfants de moins de sept ans ou les personnes asthmatiques. Par ailleurs, préférez les huiles essentielles 100% naturelles et pures, idéalement bio, et respectez scrupuleusement la dilution recommandée. Ne les ingérez jamais et ne les appliquez pas sur la peau sans les diluer au préalable.

Phytothérapie : on mise sur les plantes

En gélules ou en tisane, les plantes constituent des alliés contre les crises de migraine.

Lesquelles ? La plus célèbre est la grande camomille, reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour son usage en "prévention de la migraine". A consommer en infusion (une cuillère à soupe de plante pour une tasse) ou sous forme de gélules. Attention : elle est déconseillée pendant la grossesse et l’allaitement. 
L’écorce de saule peut également être choisie, en tisane ou sous forme de gélules.

Attention : Chez les enfants, gare aux doses. Si vous souhaitez leur donner des gélules, ouvrez-les et diviser le contenu par deux ou trois. N’utilisez pas de remède à base de plante chez les enfants de moins de six ans.

Publié le 20 Novembre 2018
Auteur(s) : Marion Maublanc, journaliste santé
Source : Les migraines c’est fini - Dr Daniel Scimeca, avec la collaboration de Shuai Zhang, Editions Alpen 2016
Société française d’études des migraines et céphalées