Migraine : les malades ne consultent pas

Entre 12 et 15% des adultes souffrent de migraine. Parmi eux, 30 à 45% n'en ont jamais parlé à leur médecin. En conséquence, l'automédication pour la migraine est importante, fréquente et le plus souvent inefficace. Le point sur le diagnostic et les traitements de la migraine.

12 à 15% des adultes sont souffrent de migraine

La migraine est une maladie fréquente mais très largement sous-diagnostiquée. Elle touche 5 à 10% des enfants et 12 à 15% des adultes. Toutefois, selon une étude française, 30 à 45% des personnes souffrant de migraine n'ont jamais consulté. Ces derniers ignorent leur statut de migraineux et les possibilités de prise en charge existantes.

Migraine : l'automédication prédomine...

En conséquence, les personnes qui souffrent de migraine recourent très largement à l'automédication, et en particulier au moment des crises de migraine. Elles consomment beaucoup d'antalgiques non spécifiques (contre la douleur en général) et les prises sont souvent répétitives, même lors d'une même crise. Pour comble, une fois sur deux, cette automédication n'apporte aucun soulagement sur la migraine dans les deux heures. Inversement, les traitements spécifiques sont très peu utilisés.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Congrès hebdo, le Quotidien du médecin, 10 mars 2006.