Mes 7 stratégies anti-hémorroïdes
© Adobe Stock

3) Pratiquer une activité physique.

C'est indispensable pour stimuler les mouvements intestinaux et donc le transit.

4) L'hygiène anti-hémorroïdes.

Aux toilettes, ne vous essuyez pas avec insistance.

Utilisez plutôt du papier toilette humide.

Encore mieux, prenez une douche anale à l'eau fraîche.

N'utilisez pas de savon au niveau de la région anale, car il peut accentuer les irritations.

5) Les bains de siège sont connus pour soulager la douleur hémorroïdaire.

Publicité
Publicité

6) L'application de compresses froides ou d'un sac réfrigéré sur la région anale contribue à réduire la tumescence due aux hémorroïdes.

7) Il existe des crèmes ou pommades analgésiques, des onguents, des compresses, des suppositoires et des émollients fécaux sous forme de gélules. Ils apportent un bon soulagement en cas de crises hémorroïdaires. Demandez conseil à votre médecin, ou à votre pharmacien car nombre de ces produits sont disponibles sans ordonnance.

Les solutions plus radicales contre les hémorroïdes

Si ces stratégies contre les hémorroïdes ne suffisent pas, si les hémorroïdes persistent ou sont très douloureuses, il existe d'autres solutions plus ou moins invasives :

- La ligature de l'hémorroïde externe (ligaturée, l'hémorroïde n'est plus alimentée par la circulation sanguine, elle rétrécit et tombe en quelques jours).

- L'injection d'une solution sclérosante autour du vaisseau sanguin irriguant l'hémorroïde.

- La coagulation d'une hémorroïde interne (laser, rayon infrarouge, électrocoagulation).

- Et enfin, la chirurgie, en dernier recours ou en cas d'hémorroïdes très importantes.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 02 Novembre 2009 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 29 Juin 2016 : 18h49
Source : Centre Duke, Encyclopédie pratique de la nouvelle médecine, Editions Robert Laffont.
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :