Hémorroïdes : zoom sur les traitements

© Istock

Douleurs mal placées et saignements, les hémorroïdes entraînent une gêne plus ou moins importante. Elles peuvent être traitées de différentes façons, mais seule l'intervention chirurgicale permet de se débarrasser définitivement des hémorroïdes.

Publicité

Quand faut-il traiter les hémorroïdes ?

Dès que les hémorroïdes entraînent une gêne importante avec douleurs et saignements abondants.

Le médecin doit, en première intention, s'assurer que les hémorroïdes ne cachent pas d'autres affections sous-jacentes : maladies vénériennes ou cancer.

Par la suite, si un traitement s'avère nécessaire, il faut savoir que les médicaments existent, mais qu'ils ont une efficacité modérée. Quant aux traitements en ambulatoire (petites chirurgies : piqûres, ligatures), leurs indications sont limitées. Seule l'intervention chirurgicale peut guérir définitivement des hémorroïdes, mais il est préférable de choisir cette solution uniquement lorsque les hémorroïdes induisent des troubles importants.

Publicité
Publicité

Hémorroïdes : des traitements variés...

La prise en charge médicamenteuse des hémorroïdes associe généralement plusieurs types de substances : des laxatifs contre la constipation, des anti-inflammatoires et des médicaments destinés à améliorer la circulation sanguine et la tonicité des veines (comme les veinotoniques).

Les traitements locaux sont représentés par des pommades à appliquer au niveau des hémorroïdes, à base d'antiseptique pour prévenir l'infection et d'anesthésique pour calmer la douleur.

Les petites chirurgies en ambulatoire nécessitent une hospitalisation de très courte durée : juste le temps de l'intervention puis le patient retourne chez lui le jour même. Il s'agit toujours de petits traitements chirurgicaux comme : l'injection de substances sclérosantes dans les varices, la ligature de la base de l'hémorroïde (provoquant peu après son dessèchement puis sa tombée) ou la cryothérapie (application de froid pour détruire l'hémorroïde).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 30 Octobre 2006 : 01h00