Méningite foudroyante : la définition

© Istock
Une méningite est par définition une infection virale ou bactérienne des méninges (membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière). La méningite foudroyante est une méningite d'origine bactérienne relativement grave contrairement à la méningite virale. Mais quels sont les signes cliniques d'une méningite foudroyante ?
PUB

Symptômes d'une méningite foudroyante

La méningite foudroyante est provoquée par des bactéries de type pneumocoque, méningocoque, streptocoque, listeria ou bacille de Koch. Les signes cliniques d'une méningite foudroyante sont :- fièvre et frissons avec altération rapide de l'état général,- céphalées violentes associées à des vomissements,- intolérance à la lumière (photophobie),- raideur de la nuque,- apparition de taches rouges principalement sur les membres inférieurs (purpura).Les signes cliniques sont plus marqués chez l'adulte que chez l'enfant, ils doivent pousser à une consultation en urgence.

PUB
PUB

Traitement de la méningite foudroyante

Il repose sur l'antibiothérapie qui doit être débutée le plus rapidement possible après avoir isolé le germe responsable. Le diagnostic repose sur la ponction lombaire (prélèvement de liquide céphalo-rachidien au niveau de la moelle épinière) ainsi que sur des analyses sanguines. En l'absence de traitement, la méningite foudroyante peut entraîner la mort ou laisser de graves séquelles telles qu'une surdité ou un retard mental. Depuis la modification du calendrier vaccinal en janvier 2018, le vaccin contre le méningocoque est obligatoire chez les jeunes enfants.

Publié le 24 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé