Méningite foudroyante : faut-il faire vacciner son ado ?

L’annonce de trois cas de méningite foudroyante et mortelle à Nice, avec un quatrième adolescent en réanimation, a semé un petit vent de panique dans la région.

PUB

Méningite foudroyante, la plus sévère des méningites

Fièvre, maux de tête violents et aggravés par la lumière ou le bruit, vomissements en jets, nuque raide sont les symptômes classiques de la méningite.

Toutes les méningites ne sont pas aussi dangereuses, mais les méningites bactériennes, en particulier celles à méningocoques peuvent être foudroyantes. Heureusement, elles restent rares car la fragilité du germe fait qu’il ne survit pas longtemps en milieu extérieur.

PUB
PUB

Il existe bien des petits foyers comme en Seine-Maritime où la maladie a fait parler d’elle entre 1997 et 2010, provoquant une dizaine de cas de méningites par an, mais un programme de vaccination mis en place dans ce département pour protéger les jeunes a permis de les maîtriser. Le Finistère en Bretagne, a aussi connu treize cas d’infections à méningocoque en 2012 (sept fois plus que la moyenne nationale) : aussi, l’Agence Régionale de Santé (ARS) y encourage la vaccination des enfants et des adolescents. En effet, la couverture vaccinale y est jugée insuffisante : de l’ordre de 21 % (42 % pour les 1 - 4 ans, 3 % pour les 20-24 ans) …

La méningite en pratique

Les personnes ayant été en contact avec les victimes reçoivent une antibiothérapie préventive (prophylaxie) d’une durée de huit jours pour éviter de déclarer à leur tour la maladie.

Les autres enfants et adolescents doivent-ils se faire vacciner ?

Cela n’a aucun caractère obligatoire en raison de la rareté de l’infection, mais comme il vaut mieux ne pas être le premier d'une épidémie (20 % de mortalité environ), beaucoup de médecins recommandent malgré tout le vaccin, notamment dans les régions où des cas de méningites à méningocoques font régulièrement parler d’eux.

Lorsqu’il est réalisé chez un adolescent, une seule injection suffit.

Publié par Nathalie Szapiro, journaliste santé le Mardi 25 Février 2014 : 09h12
Mis à jour le Mardi 25 Février 2014 : 11h05
Source : Nice Matin, février 2014. Agence Régionale de Santé : www.ars.bretagne.sante.fr/Meningocoque-C-faites-vous-v.146498.0.html.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés