Mélanome : simplification du dépistage !

Le mélanome est le cancer de la peau le plus dangereux, d’où les campagnes d’incitation à limiter les expositions prolongées aux UV, les coups de soleil et à surveiller sa peau. Concernant le dépistage, outre l’examen régulier à faire réaliser par le médecin ou le dermatologue, nous sommes tous invités à procéder à un auto-examen de chaque centimètre de notre peau, selon la méthode dite « ABCDE ». La bonne nouvelle est que cette méthode pourrait être simplifiée et ne garder que 2 critères au lieu de 5.
© Istock

La méthode ABCDE pour dépister les mélanomes :

Elle consiste à inspecter sa peau à la recherche de grains de beauté qui changent d’aspect :

A : pour asymétrique.

B : bords irréguliers

C : couleurs multiples

D : diamètre qui augmente

E : évolution d’un grain de beauté en forme, taille, épaisseur et couleur.

Cette même méthode pourrait ne plus reposer que sur les aspects A et C. Autrement dit, un grain debeauté qui devient asymétrique et qui change de couleur sont les deux signes qui doivent alerter et amener à consulter un dermatologue. À bon entendeur !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Luttrell M.J., et al. J. Am. Acad. Dermatol.,65 : 1233-4, 2011.