Médicaments antidouleurs : les dangers des antalgiques

© Istock
Un grand nombre de médicaments luttant contre la douleur existent sur le marché, dont certains sont vendus sans ordonnance. Mais ceux-ci ne sont pas sans danger et mieux vaut avoir un avis médical pour optimiser leur utilisation.
Publicité

Quels sont les principaux types de médicaments antalgiques ?

Il existe plusieurs paliers de médicaments antalgiques, classés en fonction de leur puissance sur la douleur. Les antalgiques de palier 1, essentiellement constitués du paracétamol, sont en vente libre. Ils agissent sur les douleurs de faible intensité. Les antalgiques de paliers supérieurs agissent sur des douleurs plus intenses. Les médicaments antidouleurs les plus puissants contiennent principalement des dérivés morphiniques. Ceux-ci doivent être réservés aux douleurs post-traumatiques ou cancéreuses.

Publicité
Publicité

Quels sont les dangers des médicaments antalgiques ?

Les médicaments antalgiques de palier 1 présentent peu de danger mais doivent malgré tout être utilisés avec modération. Plus les paliers augmentent, plus le risque de dépendance s'accroît. Les doses des médicaments sont de plus en plus élevées pour être efficaces et on se trouve face à une véritable addiction. Ces médicaments ont aussi de nombreux effets secondaires comme la constipation, les nausées, les douleurs abdominales ou parfois certaines réactions allergiques. C'est pourquoi un avis médical est toujours recommandé pour adapter au mieux le traitement au type de douleur et au patient. La durée doit être la plus courte possible.

Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 14 Juillet 2018 : 15h00