Médecine génomique et séquençage de l’ADN : la révolution est en marche

© Istock

Avec la mise en place de son « plan de médecine génomique », la France ambitionne de consolider sa position de leader dans le domaine de la médecine personnalisée via le séquençage de l’ADN de chacun d’entre nous. Marisol Touraine parle d’un engagement fort « dans la révolution de la médecine personnalisée ». 

Publicité

Avec le séquençage génomique, la médecine devient hautement personnalisée

Le rapport « France Médecine Génomique 2025 » remis au Premier ministre en présence de Marisol Touraine, Ministre de la Santé, prévoit la création de 12 centres pour décrypter les génomes. L’objectif annoncé est de développer la médecine personnalisée pour mieux traiter le diabète, le cancer, les maladies rares. Pour cela, il est indispensable de connaitre le génome de chacun d’entre nous via ces douze plateformes de séquençagegénomique humain à très haut débit.

Publicité
Publicité

L’analyse complète de l’ordre des gènes qui composent l’ADN de chaque personne permettra d’améliorera la prévention, le diagnostic et les soins. « La médecine génomique va révolutionner le parcours de soins et l’organisation de la santé publique ».

Une forte valeur médicale ajoutée

Après les cancers, le diabète et les maladies rares, « le dispositif sera étendu à la prise en charge de maladies communes », dès 2020.

L’investissement sur les cinq premières années est estimé à 670 millions, dont 230 millions d’euros provenant d’entreprises dans le cadre de partenariats de recherche et développement.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 27 Juin 2016 : 10h31
Mis à jour le Lundi 27 Juin 2016 : 10h45
Source : Rapport Aviesan (alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé), France médecine génomique 2025, http://www.gouvernement.fr/sites , 23 juin 2016.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés