Martinique et Guadeloupe : progression inquiétante de la dengue

PUB

L’épidémie de dengue continue à s’aggraver Outre Mer. En Martinique, on dénombre quelque 26.000 personnes infectées, avec 3.500 nouveaux cas de dengue chaque semaine, et 13 décès. La Guadeloupe est aussi fortement touchée avec 33.000 personnes infectées et 5 décès, où pour l’instant un seul virus circule (DNV-1) contre 4 en Martinique.

Il n’existe aucun traitement spécifique ni de vaccin contre la dengue. La seule façon de se protéger contre cette maladie est la protection individuelle contre les moustiques à l’aide de répulsifs, et aussi et surtout l’éradication des points d’eau stagnante, sites de reproduction des moustiques (pot de fleur, bassine, gouttière…).

PUB
PUB

Notre Ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, s’est rendue sur place le 27 août afin de constater la mise en œuvre des mesures de lutte contre l’épidémie, notamment la mobilisation des volontaires du service civique pour la destruction des sites larvaires des moustiques, aux côtés de l’armée.

Rappel : La dengue est une maladie infectieuse due à quatre types de virus transmis par le moustiqueAedes. Elle provoque une fièvre intense, des maux de tête, des frissons, des courbatures et une sensation de fatigue. En l’absence de traitement, on peut cependant traiter les symptômes, avec notamment du paracétamol. En revanche, l’aspirine est à éviter car en fluidifiant le sang, ce type de médicament peut aggraver l'état des personnes souffrant d’une forme grave, la dengue hémorragique et la dengue avec syndrome de choc.

Publié le 27 Août 2010 | Mis à jour le 27 Août 2010
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
PUB
PUB

Contenus sponsorisés