Malaise vagal et baisse de tension : le lien

Malaise vagal et baisse de tension artérielle, l'un ne va pas sans l'autre. Le malaise vagal provoque-t-il des douleurs ? Quels sont les symptômes de ce type de malaise ?
© Istock

Qu'est-ce que le malaise vagal ?

Le malaise vagal se manifeste par une brève perte de connaissance. Il est provoqué par une chute brutale de la tension artérielle, elle-même provoquée par une action excessive des nerfs pneumogastriques qui dirigent les poumons, les vaisseaux, l'estomac et le cœur. Ce type de malaise se produit en cas de forte douleur, d'intenses émotions, d'une sensation d'oppression par la foule, d'une grande peur ou de fortes chaleurs, par exemple. Le malaise vagal se différencie de la syncope, qui elle, a une origine cardiaque.

Symptôme du malaise vagal

Avant de perdre connaissance, le sujet ressent un malaise général avec des sueurs, un étourdissement, un flou visuel, des nausées, une grande pâleur et une faiblesse musculaire. Ce n'est pas tant la perte de connaissance qui est dangereuse, mais plutôt la chute qu'elle peut provoquer si la personne n'a pas eu le temps de s'assoir ou de s'allonger avant de s'évanouir. Ainsi, dans un tel cas, il convient de s'allonger et de surélever les jambes afin d'oxygéner le cerveau et de favoriser le retour du sang vers le cœur. Il est également possible de s'assoir et de pencher la tête en avant entre les genoux. Le malaise vagal ne provoque pas de douleur physique. Si ces malaises se répètent, il est préférable de consulter son médecin traitant afin d'éliminer une origine cardiaque.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :
La rédaction vous recommande sur Amazon :