Maladies cardiovasculaires : des États Généraux pour un « Plan Cœur »

© getty

Avec 400 morts par jour, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité chez les femmes et les plus de 65 ans. Pour que ces pathologies soient traitées comme une priorité en matière de santé publique, 22 organisations nationales ont lancé, le 6 mars 2012, des États Généraux dans l’espoir d’aboutir à un « Plan Cœur ».

PUB

Plan cœur : un premier débat sur les maladies cardiovasculaires

Initiés par la Fédération Française de Cardiologie, l’Alliance du Cœur et leurs partenaires, les « États Généraux vers un Plan Cœur » visent à recueillir la parole et les recommandations publiques des patients et des acteurs de santé dans un « Livre Blanc » qui sera remis officiellement aux pouvoirs publics.

Le premier débat animé par des experts a eu lieu le mardi 6 mars 2012 à Lyon, en présence de patients, de professionnels de santé et d’élus autour du thème « Répondre à l’urgence face à une maladie cardiovasculaire ». Ce débat a pour objectifs de sensibiliser la population aux urgences cardiovasculaires, d’accroître le réflexe du 15 en cas d’urgence, d’optimiser la prise en charge du patient jusqu’à son terme et de rendre accessibles les défibrillateurs.

PUB
PUB

D’autres États Généraux vers un « Plan Cœur » en prévision :

  • Améliorer le suivi au cours d’une maladie cardiovasculaire à Nîmes en juin 2012 ;
  • Les femmes ou les « grandes oubliées » à Lille en septembre 2012 ;
  • La recherche en cardiologie à Nantes en 2013 ;
  • La réinsertion sociale des personnes malades à Bordeaux en 2013 ;
  • Prévention et principe de réalité à Strasbourg en 2013.

Une plate-forme, www.plan-coeur.fr, est, parallèlement, à la disposition du grand public pour lui permettre de participer. La plate-forme donne des informations sur les contenus des débats et fait exister les États Généraux sur tout le territoire en offrant à chacun la possibilité de contribuer au débat. En s’identifiant, on peut en effet déposer un commentaire, noter les avis déposés ou simplement s’informer.

Publié le 09 Mars 2012 | Mis à jour le 12 Mars 2012
Auteur(s) : Hopital.fr
Source : Hopital.fr
PUB
PUB

Contenus sponsorisés