Mal de gorge, rhume, toux : les infections bactériennes qu'ils peuvent révéler

© Istock
Le mal de gorge, le rhume et la toux sont des symptômes hivernaux fréquents et d'une grande banalité. Ils sont la plupart du temps d'origine virale et guérissent spontanément en quelques jours. Ils peuvent toutefois être révélateurs d'infections bactériennes ORL ou broncho-pulmonaires qui nécessitent un traitement par antibiothérapie.
PUB

Quelles infections bactériennes peuvent être révélées par un rhume, un mal de gorge ou une toux ?

Les principales infections que peuvent révéler un mal de gorge sont des pharyngites, des laryngites, des trachéites et des angines. Ces infections sont la plupart du temps virales, à l'exception de certaines angines bactériennes. Le rhume peut révéler une infection des sinus ou sinusite ainsi qu'une otite, surtout lorsque le nez est bouché. Enfin, une toux, qu'elle soit sèche ou grasse, peut révéler une infection des voies aériennes supérieures, des bronches ou du tissu pulmonaire telle qu'une pneumonie.

PUB
PUB

Quand faut-il envisager les antibiotiques face à un mal de gorge, un rhume ou une toux ?

Lorsque la toux, le mal de gorge et le rhume persistent plus d'une semaine et qu'ils sont accompagnés de fièvre et d'altération de l'état général, on peut craindre une surinfection bactérienne. Il est alors nécessaire de consulter son médecin pour la diagnostiquer et envisager la mise sous antibiotiques pour quelques jours. En effet, grâce à des tests simples et à un examen approfondi, le praticien saura déceler avec certitude l'origine bactérienne de ces symptômes.

Publié le 01 Avril 2018
Auteurs : La Rédaction E-Santé