Ma fille a des hallucinations auditives : et si c'était une migraine ?

Eh oui, les enfants aussi peuvent souffrir de migraines. Hélas, cette maladie est très difficile à dépister chez les plus jeunes. Et les symptômes, souvent difficiles à décrire, peuvent être mal interprétés. C'est ainsi qu'un enfant qui dit entendre des voix peut en fait souffrir d'une migraine avec aura…
Publicité

La migraine dite classique, qui se manifeste par des crises de maux de tête de fréquence variable et de durée comprise entre 4 et 72 heures (en l'absence de traitement), se distingue de la migraine avec aura. Cette dernière se caractérise par l'apparition de troubles sensoriels transitoires formant l'aura, précédant ou accompagnant le mal de tête. Ces troubles sont surtout visuels : phosphènes (formes mouvantes géométriques brillantes colorées) et scotomes (zone de vision floue). Peuvent également se succéder des troubles tactiles tels que des fourmillements et des picotements qui se propagent, des troubles du langage ou encore des hallucinations olfactives ou gustatives. Mais selon une nouvelle étude, des hallucinations auditives peuvent également correspondre à une forme fréquente mais méconnue d'aura chez les enfants migraineux. Pourtant, jusqu'à présent, seuls de très rares cas d'hallucinations auditives avaient été décrits. Une étude a porté sur près d'un millier d'enfants atteints de migraine avec aura, âgés en moyenne d'une dizaine d'années. Les caractéristiques de l'aura de ces petits malades ont été recueillies à l'aide de questionnaires remplis lors de chaque consultation (entre janvier 2004 et mai 2005). Les chercheurs constatent qu'une aura auditive se manifeste dans 27% des cas. Elle se caractérise par des voies qui les appellent, et c'est généralement la voie de leur mère qu'ils entendent. D'après les témoignages des enfants, ces auras auditives surviennent dans un tiers des cas avant la céphalée et dans la moitié des cas pendant la crise. Chez 33% des enfants concernés, elles se manifestent à chaque crise ou lors d'une crise sur deux. Autre indice intéressant, dans 18% des cas, les jeunes patients indiquent que les voix étaient associées à d'autres perceptions auditives, telles que des sifflements ou des bourdonnements.En pratique, cette forme auditive de l'aura étant fréquente chez les enfants, il convient de la rechercher systématiquement, d'autant plus que les très jeunes rapportent peu souvent spontanément ce phénomène. Parallèlement, il faut se méfier de cette manifestation, car elle peut dérouter un diagnostic de migraine vers une psychose ou une épilepsie. En d'autres termes, si votre enfant dit entendre des voix, il ne souffre pas forcément d'un trouble psychique. Il s'agit peut-être d'une manifestation de la migraine avec aura... Consultez votre médecin ou votre pédiatre pour un diagnostic précis.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 19 Décembre 2005 : 01h00
Source : Congrès annuel de la Société française d'étude et de traitement de la douleur (SFETD), 19 novembre 2005, communication du Dr Daniel Annequin, Hôpital Armand Trousseau, Paris.
PUB