Lymphome de Burkitt : la définition

© Istock
Le lymphome de Burkitt a pour particularité d'avoir une origine virale. C'est un lymphome malin non hodgkinien, très agressif, qui touche principalement les hommes jeunes. Son diagnostic et sa prise en charge doivent être précoces.
PUB

Quels sont les symptômes du lymphome de Burkitt ?

Il existe deux formes de lymphome de Burkitt: une forme africaine, due au virus Epstein-Barr, très fréquente et une forme occidentale liée à d'autres virus, plus rare. Les symptômes sont une augmentation de volume des ganglions (ou adénopathies) que l'on peut sentir dans l'aine, en région cervicale ou dans les creux axillaires. Dans le cas du lymphome de Burkitt, la localisation des adénopathies est souvent abdominale, pouvant entrainer de violentes douleurs au ventre, des vomissements, des hémorragies digestives, voire une occlusion intestinale. Il peut également y avoir une atteinte neurologique avec des déficits musculaires ou une méningite.

PUB
PUB

Que faire lors de la découverte d'un lymphome de Burkitt ?

Lorsque le diagnostic de lymphome de Burkitt est confirmé, après la biopsie ganglionnaire, le bilan d'extension doit être rapidement pratiqué afin de mettre en route le traitement le plus précocement possible. Une chimiothérapie intensive est souvent nécessaire. Si le traitement est commencé suffisamment tôt, on peut observer jusqu'à 80% de survie. Malheureusement, il s'agit d'une forme de lymphome très agressive et les rechutes sont nombreuses. C'est pourquoi la surveillance doit être stricte et rapprochée.

Publié le 02 Avril 2018
Auteurs : La Rédaction E-Santé