Luxation congénitale de la hanche : à dépister et traiter précocement

La luxation vraie est un défaut d'emboîtement de la hanche entraînant une boiterie à l'âge de la marche en l'absence de traitement. Fort heureusement, elle fait aujourd'hui l'objet d'un dépistage systématique et d'un traitement précoce. Les autres formes (dysplasie, subluxation) se traduisent quant à elles, en cas de diagnostic non posé, par une coxarthrose apparaissant vers la quarantaine. Ce sont celles-ci qu'il faut désormais dépister avec acharnement. Quel que soit l'aspect de la maladie, plus l'anomalie de la hanche est dépistée tôt, plus le pronostic est excellent et la guérison totale.
PUB

Le dépistage

La maladie luxante ou dysplasie luxante se traduit, à la naissance, dans la grande majorité des cas, par une hanche instable. La pièce fémorale ne reste pas en permanence dans la cavité cotyloïdienne (sphère creuse qui contient l'extrémité supérieure du fémur).

Quels sont les enfants à risque ?

  • Luxation déjà présente dans la famille (grands-parents, cousins, etc.).
  • Posture « en siège » de l'enfant durant la grossesse (plus que la naissance « en siège », c'est la période durant laquelle l'enfant est resté dans cette position qui est à retenir).
  • Posture foetale ayant imposé des contraintes majeures au foetus (la déformation des pieds et des genoux représente un bon indicateur indirect de ces contraintes).
Publié le 03 Mars 2004
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Société française de chirurgie orthopédique et traumatologique, www.
Voir + de sources
sofcot.com.fr.