L’huile de poisson vous protège des infarctus et d'une mort précoce

Prendre de l’huile de poisson tous les jours pour garder la forme est un remède de grand-mère transmis depuis des générations. Et il semblerait que cela soit une bonne chose. Une nouvelle étude assure que ces suppléments diminuent les risques de maladies cardiaques et de décès précoces.
© Istock

Ecouter l'article :

Boire une cuillère d’huile de foie de morue tous les jours afin de garder la santé. Voici une consigne que de nombreuses grand-mères ont donné aux enfants pendant des années. Et il semblerait qu’elles avaient raison. Une étude indique que ces suppléments pleins d’oméga 3 soient bon pour le cœur.

Les bienfaits réels ou non de l’huile de poisson sur l’organisme font débat dans le monde médical. Appelée à se prononcer sur CNN, le Pr Alice Lichtenstein, directrice et chercheuse principale au Laboratoire de nutrition cardiovasculaire de l'Université Tufts (USA) a expliqué : "En ce qui concerne l'huile de poisson et les maladies cardiovasculaires, les données sont pour la plupart positives, bien que certaines études les contredisent. La dernière étude ajoutée à la base de données suggère une efficacité".

Des risques cardiaques et de mort précoce réduits

L’étude publiée dans la revue BMJ s’appuie sur les dossiers de près d’un demi-million de Britanniques âgés de 40 à 69 ans et suivis pendant 9 ans. Près d’un tiers d’entre eux ont indiqué prendre des suppléments d'huile de poisson régulièrement. 

Les experts ont découvert qu’avaler des suppléments d’huile de poisson diminuait les risques de mort précoce de 13% ou de décès liés à des maladies cardiovasculaires de 16% par rapport aux participants qui ne prenaient pas de tels produits. Cette habitude réduirait également les risques d'infarctus et AVC (7%)


Par ailleurs, l’équipe précise que le lien entre la prise d’huiles de poisson et la baisse des évènements cardiovasculaires est plus fort chez les personnes qui ont une tension élevée. Les effets des compléments étaient toujours visibles après avoir pris en compte les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires tels que l'âge, le sexe, les habitudes quotidiennes, l'alimentation, la prise de médicaments...

Une étude de grande ampleur avec quelques bémols

Les chercheurs notent toutefois dans leur article que leurs résultats proviennent uniquement d’analyses de données. En s’appuyant sur de précédents travaux de collègues, ils avancent que l’effet bénéfique observé proviendrait des oméga 3 présents dans l'huile de poisson. Toutefois, ils reconnaissent qu’ils ne peuvent pas encore l’affirmer avec certitude.

Le Pr Alice Lichtenstein - spécialiste nommée “une des 10 femmes qui ont façonné le monde par le magazine Shape” en 2006 - met en garde le grand public après la lecture de cette étude à laquelle elle n’a pas participe : “les suppléments d’huile de poisson ne sont pas une solution miracle”. D’autant plus, que les derniers travaux ne sont pas parvenus à mettre en lumière quelle dose était nécessaire pour obtenir un effet significatif sur la santé. 

Elle ajoute "Les utilisateurs d'huile de poisson sont moins susceptibles d'être des fumeurs actuels et plus susceptibles de s'engager dans une activité physique et de manger du poisson gras". Pour elle, ces éléments sont susceptibles d’être un marqueur d'autres habitudes saines pour le cœur. 

“Les auteurs ont tenté de contrôler ces facteurs et ont prudemment conclu qu’une prise régulière d'huile de poisson est associée à un risque abaissé de mortalité toutes causes confondues ou découlant des maladies cardiovasculaires, et à un bienfait minime contre les événements cardiovasculaires dans la population globale".

Il est ainsi préférable d’obtenir son apport quotidien en oméga 3 en adoptant une alimentation équilibrée plutôt qu’en prenant des suppléments. Ces bons acides gras se trouvent dans le poisson, mais également les noix, les produits à base de soja ou les légumes à feuilles vertes.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.