L’homéopathie au secours de la toux

Publié le 20 Février 2019 par
© Adobe Stock

Sèche ou grasse, infectieuse, grippale, inflammatoire, allergique... Tous les types de toux peuvent être prévenus et soignés. Notamment avec l’homéopathie.

PUB

L’homéopathie au secours de la toux

“La toux devient un motif de consultation très fréquent durant la période hivernale, mais aussi printanière et estivale, assure Sébastien Musslin, médecin généraliste homéopathe. Quand il fait froid, elles sont généralement infectieuses ou grippales tandis qu’en été, elles sont plutôt d’origine allergique ou par exposition à la climatisation…” Mais qu’importe la saison, la toux se définit toujours comme une irritation des voies aériennes, qui force la personne à expirer brutalement de l’air pour dégager ses voies respiratoires. Les toux grasses produisent des sécrétions, sous forme de glaires ou de crachats, à l’inverse de celles dites sèches qui ne permettent pas d’en expulser.

PUB

Gestes barrière et hygiène de vie

Selon l’origine de la toux, certaines précautions permettent d’éviter la contamination. Pour se protéger des toux infectieuse, virale ou bactérienne il faut limiter le contact physique avec une personne malade. En effet, les microbes se transmettent par la bouche et le nez, lorsqu’un malade éternue dans une pièce fermée par exemple. “Une hygiène de vie saine est également importante : alimentation équilibrée, riche en vitamines naturelles et oligo éléments, bonne hydratation et sommeil suffisant,” développe Sébastien Musslin. En ce qui concerne les toux allergènes ou toxiques, il faut éviter le contact avec l’agent responsable. Par exemple, un patient qui arrête la cigarette se débarrassera plus facilement de ces toux toxiques.

PUB