Légumes d’hiver : toutes les astuces pour les apprécier

© Istock

Le printemps officiel, c’est la semaine prochaine. Mais c’est encore des légumes d’hiver que vous devez cuisiner pendant quelques temps car ceux de printemps ne seront pas là avant le mois prochain.

Vous en avez peut-être assez… mais les avez-vous vraiment bien explorés ? 

PUB

Légumes : petit rappel des saisons

Les petits pois, les radis et les asperges, ça sera en avril. Les premières aubergines et tomates, en mai. Les concombres et les courgettes, c’est seulement en juin.

Certes, en dehors des trois premiers légumes, vous trouvez tous les autres venus parfois de France mais surtout d’ailleurs.

Tous sont cultivés en serres chauffées et la plupart du temps hors sol. Tous sont beaucoup trop chers et pas du tout écolos.

PUB
PUB

C’est pourquoi pour le bien-être de votre portefeuille et pour celui de la planète, vous devez encore vous contenter des légumes d’hiver. Qui ne manquent pas de qualités.

Panais

Il a une allure de carotte blanche. Mais il est beaucoup plus sucré que celle-ci et selon les variétés, il a des saveurs d’épices.

En mars, les derniers panais sont sur le marché alors profitez-en ! D’autant plus que ce sont des légumes très faciles à cuisiner. Toutes les recettes de pommes de terre et de carottes conviennent au panais et il se cuit comme elles : purée, gratin, soupe, garniture d’une volaille ou d’un rôti.

Il est assez gros, aussi faut-il le couper en tranches ou en bâtonnets. Mais comme il a tendance à noircir, déposez ces morceaux de panais dans de l’eau citronnée.

Ils se cuisent de 8 à 12 minutes à la vapeur et de 6 à 10 minutes dans de l’eau bouillante ou à la poêle.

Le panais est assez riche en glucides (15%), en fibres (3,4 g), en sels minéraux évidemment mais aussi en antioxydants.

Mots-clés : Legume, Legume d'hiver
Publié le 01 Mars 2016 | Mis à jour le 03 Mars 2016
Auteur(s) : Paule Neyrat, Diététicienne