Le diabète gestationnel, dangereux pour le coeur des bébés ?

© Adobe Stock

Les enfants exposés au diabète gestationnel seraient plus à risque de développer des maladies cardiaques, selon des chercheurs américains. La transgéline, une protéine produite en grande quantité durant ce type de grossesse, serait la cause de ces complications. 

PUB

Durant leur grossesse, 6 % des femmes développent un diabète - dit gestionnel. Les enfants qui y sont exposés durant leur développement seraient plus susceptibles de souffrir d'hypertension et de maladies cardio-vasculaires. C'est le résultat d'une étude menée par des chercheurs de l'Indiana (Etats-Unis), publiée dans American Journal of Physiology-Cell Physiology.

Au cours de leurs recherches, les scientifiques ont analysé les cordons ombilicaux de 16 mères. Ces femmes étaient âgées de 20 à 40 ans et ont toutes porté un seul enfant durant leur grossesse. Deux groupes ont étés distingués : les grossesses qui se sont déroulées normalement et les grossesses compliquées par un diabète gestationnel.

PUB
PUB

Le sang extrait des cordons ombilicaux à la naissance a été examiné. Résultats :

  • Des taux élevés de transgéline, une protéine, ont été relevés dans le groupe des grossesses compliquées par un diabète gestationnel; ils étaient bien plus bas chez les femmes ayant connu une gestation sans problème.
  • Chez les femmes ayant souffert du "diabète de grossesse", ces taux de transgéline étaient plus élevés après un traitement à l'insuline, plutôt qu'après le suivi d'un régime et de l'exercice physique. Ce sont les deux traitements possibles pour stabiliser le taux de glucose sanguin.

De multiples complications

Les chercheurs ont montré que la transgéline affectait le développement des cellules endothéliales, qui se situent sur la face interne des vaisseaux sanguins. Ces cellules jouent un rôle primordial dans le développement et le maintien des fonctions vasculaires.

Si elles sont endommagées au moment de la grossesse dans l'utérus, les enfants ont donc plus de risque de développer, à l'avenir, une maladie cardiaque.

Le diabète gestationnel correspond à un trouble de la tolérance du glucose se manifestant durant la seconde moitié de la grossesse. Contrairement aux deux autres types de diabète, la maladie disparaît après l'accouchement.

En plus d'être un potentiel facteur de risque dans la survenue de troubles cardiaques chez l'enfant, le diabète gestationnel peut également compliquer l'accouchement. Durant la grossesse, le bébé risque de développer un poids excessif, ce qui peut gêner et compliquer la mise au monde (déchirure du périnée, recours à l'épisiotomie, aux forceps ou à la césarienne).

Publié le 21 Juillet 2018
Auteur(s) : Aline Garcin, journaliste santé
Source : "Transgelin induces dysfunction of fetal endothelial colony forming cells from gestational diabetic pregnancies", Kaela M Varberg, Rashell O.
Voir + de sources
Garretson, Emily K Blue, Chenghao Chu, Cassandra R. Gohn, Wanzhu Tu, and Laura S. Haneline, American Journal of Physiology-Cell Physiology, 27 juin 2018
"Biologie de la cellule endothéliale, apport des modèles expérimentaux", Daniel Hayoz, Paolo Silacci, STV, 2006
PUB
PUB

Contenus sponsorisés