Grossesse et diabète : à quand l'amélioration ?

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 14 Janvier 2004 : 01h00
Avant une grossesse, une femme diabétique doit intensifier ses contrôles de glycémie afin d'écarter les risques de complications durant cette période délicate. Ce message simple ne semble pas bien passer, comme en témoigne une enquête démontrant l'absence d'amélioration dans ce domaine depuis plus d'une quinzaine d'années.
PUB

Mener une grossesse lorsqu'on est diabétique n'est pas toujours très simple. Si cette affection ne constitue pas une contre-indication, une prise en charge et une surveillance méticuleuse sont indispensables avant même de débuter la grossesse.

Une enquête visant à évaluer les résultats des grossesses de patientes diabétiques a été menée en 2000-2001 dans 12 centres français prenant en charge des femmes enceintes diabétiques. Au total, ce sont 435 grossesses qui ont été analysées : 289 concernaient des femmes diabétiques de type 1 - insulinodépendant - et 146 des femmes diabétiques de type 2. Les auteurs rapportent un taux de mortalité périnéale de 4,4%, tandis qu'il est de 0,7% dans la population générale ; un taux de malformations congénitales majeures de 4,1%, soit le double de celui retrouvé dans la population française, et un taux d'accouchement avant terme de 38,2% (4,7% dans la population générale). Ces taux étaient encore accentués chez les patientes qui avaient une hémoglobine glyquée supérieure à 8% durant le premier trimestre.Autre fait d'importance, la prise en charge spécifique du diabète a été mise en place, avant la conception, chez seulement 48,5% des femmes diabétiques de type 1 et 24% des diabétiques de type 2.

Ces résultats confirment l'importance du suivi de la glycémie bien avant d'entreprendre une grossesse. Trop rarement planifiées, les grossesses se compliquent avec des taux élevés de mortalité périnatale et de malformation congénitale. Autre fait consternant, toutes ces constatations sont similaires à celles rapportées en 1986 et 1988 lors d'une enquête identique. Ainsi, en 15 ans, très peu de progrès ont été réalisés dans ce domaine. Pourtant, le message est clair : en cas de diabète, il faut planifier sa grossesse et intensifier le contrôle glycémique avant la conception.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 14 Janvier 2004 : 01h00
Source : Diabetes Care, 26 : 2990-2993, 2003.
PUB
PUB
A lire aussi
Vivre normalement avec du diabètePublié le 25/11/2012 - 23h00

On compte en France 3 millions de diabétiques et des centaines de milliers qui s’ignorent.Gérer et surveiller sa maladie et vivre avec au quotidien est aujourd’hui plus facile.

La chirurgie de l’obésité pour mieux soigner le diabète de type 2Publié le 23/09/2016 - 14h06

La chirurgie de l’obésité -ou chirurgie bariatrique- a fait ses preuves vis-à-vis de la perte de poids chez les personnes obèses. Mais un effet collatéral très bénéfique a rapidement été découvert : elle améliore aussi la glycémie, au point que chez certains patients, elle faitdisparaître un diabète de type 2 préexistant. Doit-on alors la proposer aux personnes diabétiques dont le diabète est très déséquilibré, même si elles ne sont pas obèses ? Au congrès européen de diabétologie (EASD, Munich ; 12-16 septembre 2016), les toutes dernières études vont en...

Freestyle Libre : le nouveau lecteur de glycémie qui emballe patients et médecinsPublié le 20/10/2014 - 08h57

Freestyle Libre est le nouveau lecteur de glycémie proposé par le laboratoire Abbott.Il s’agit d’une véritable révolution car les lancettes utilisées pour les prélèvements de sang au bout des doigts sont remplacées par un capteur qui se place sur la peau pour deux semaines, un peu commeun patch. Finies les piqûres au bout des doigts. Finies les manipulations de sang, car le lecteur scanne les données du capteur à travers des vêtements. Finis les doutes sur l’interprétation des données, car chaque lecture donne la tendance glycémique à la hausse ou à la baisse.Finies...

Plus d'articles