Lavement : les incroyables confidences de Katy Perry !

Publié le 19 Juillet 2019 à 11h26 par Agathe Boussard, journaliste santé
Katy Perry n’a peur de rien ! Pas même des lavements ! La chanteuse, mondialement connue, s’est confiée à l’animateur radio australien Smallzy sur son secret bien-être. Ces révélations sont, pour le moins, étonnantes !
© abacapress

Jennifer Aniston, Madonna et désormais… Katy Perry ! La liste des célébrités ayant franchi le pas s’allonge. Mais de quel pas parle-ton ? Du lavement, une pratique ancienne consistant à nettoyer en profondeur son gros intestin.

Mardi 16 juillet 2019, l’interprète de "Roar" s’est confié à l’antenne de l’animateur radio australien Smallzy sur son étonnant secret bien-être : le lavement. Tout a commencé lorsqu’une de ses amies a découvert qu’elle avait un ver solitaire. À partir de ce moment, la fiancée de l'acteur Orlando Bloom a décidé de s’intéresser à des sujets santé. "Je suis intéressée par ce genre de choses (...). Surtout qu'en vieillissant, les gueules de bois sont plus longues, vous réalisez que les cellules dans votre corps sont en train de mourir", explique la star qui poursuit : "J'ai fait ce truc qui s'appelle Panca Karma, en gros, c'est un régime et une purification de médecine ayurvédique, vous faites beaucoup de lavements."

Avec cette révélation, la chanteuse vient, une nouvelle fois, de surprendre ses fans. Récemment, la star américaine s'est réconciliée avec Taylor Swift. Elle apparaît même dans le dernier clip, "You need to calm down", de la chanteuse country et pop. 

Le Panka Karma, un programme purifiant

Le Panka Karma est un programme purifiant qui s’étale sur 21 jours. L’objectif de ce programme intégral est d’éliminer les toxines nocives de votre corps. La médecine ayurvédique, elle, est une médecine traditionnelle indienne. Elle s’inspire du Véda, un ensemble de textes sacrés de l'Inde antique, et est reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme un système "complet de médecine traditionnelle". Massages, yoga, méditation, diététique ou encore respiration...la pratique de cette médecine est liée au bien-être, à la détente et à la relaxation.

Le lavement, une pratique risquée ? 

Le lavement s’appuie sur une théorie : l’intoxication interne provoquée par le corps lui-même, autrement dit, l'auto-intoxication. Dans certains cas, la matière fécale n’est, en effet, pas complètement évacuée par votre système digestif. Certains résidus ne sont pas expulsés et peuvent émettre des toxines. Le risque est que ces toxines passent dans votre sang, provoquant migraines et allergies.

Le lavement intestinal a donc plusieurs objectifs. Soulager une constipation en ramollissant vos selles, nettoyer votre rectum avant un examen (coloscopie, radiologie, rectoscopie…) ou encore évacuer les fécalomes (une accumulation de matières fécales et déshydratées).

La pratique du lavement fait débat. Si la majorité des gastro-entérologues sont contre cette méthode, certains centres de bien-être proposent des traitements incluant des séances d’hydrothérapie du côlon. Or, cette technique de nettoyage  n'est pas sans risques. Irritations, nausées, infections, diarrhées ou encore perforations de l'intestin... les effets secondaires peuvent être nombreux. 

En quoi consiste un lavement ?

Le lavement consiste à injecter un volume d'eau ou d'un autre liquide dans le côlon. Il peut se réaliser de différentes manières, à l’aide d’une pompe à lavement, d’un bock à lavement, ou d'une canule insérée dans l'anus. Cette pratique ancestrale est déconseillée aux femmes enceintes, aux personnes atteintes de diverticules, de maladies de Crohn, de rectocolite hémorragique ou de tumeurs digestives. Si vous souffrez d'hémorroïdes, évitez également de faire des lavements. 

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :