Lait infantile : 2 000 boîtes rappelées en raison d'une possible contamination

Publié par Anne Valois, journaliste santé le Dimanche 29 Avril 2018 : 09h30

2 000 boîtes de lait maternisé Prémilait 1er âge sont retirées du marché. Elles pourraient être contaminées par une bactérie rare : Enterobacter Sakazakii.

© Istock
PUB

Un nouveau rappel d'ampleur est effectué en grandes surfaces. Cette fois, c'est le lait infantile de marque Prémilait 1er âge qui est concernée. 2 000 boîtes ont été retirées du marché. Elles pourraient être contaminées par une entérobactérie.

Le lot concerné porte le numéro 257 et a été mis en vente à partir d'octobre 2017. Sa date limite d'utilisation optimale (DLUO) a été fixée au 14 septembre 2020. L'affaire du lait infantile Lactalis a visiblement refroidi les autorités sanitaires.

Car si la bactérie Enterobacter Sakazakii a été repérée, elle n'a encore contaminé aucun enfant. Ce retrait est donc une mesure de précaution, après un contrôle mené par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Que faire ?

PUB
PUB

Les parents en possession des boîtes du lot concerné sont invités à la rapporter ou la jeter. Si un lait de substitution n'est pas disponible rapidement, une marche à suivre est détaillée : préparer le lait comme d'habitude, le faire bouillir deux minutes dans une casserole et le donner dans les 30 minutes.

Les symptômes d'une infection par Enterobacter Sakazakii peuvent se manifester jusqu'à 15 jours après l'exposition. La contamination se traduit alors par une fièvre persistante et une baisse d'énergie. Sans traitement, la bactérie peut provoquer une septicémie, une entérocolite nécrosante ou une méningite, selon les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).

Ce n'est pas la première fois que cette bactérie est repérée. En 2004 déjà, l'Institut de Veille Sanitaire (aujourd'hui Santé publique France) consacrait un bulletin plutôt rassurant au sujet. "Les infections à E. Sakazakii sont rares : une soixantaine de cas ont été rapportés dans le monde." En France, les cas sont souvent liés à la prise de lait maternisé.

La bactérie doit toutefois être prise au sérieux car elle touche principalement les populations fragiles, comme les nourrissons.

PUB
PUB
A lire aussi
Pregestimil : un lait infantile probablement contaminéPublié le 15/12/2004 - 00h00

Quatre cas d'infections bactériennes sévères chez des nourrissons hospitalisés ont été enregistrés au cours des deux dernières semaines. Deux d'entre eux en sont décédés. La contamination d'un lait infantile en poudre, le PREGESTIMIL (Laboratoire Mead Johnson), est suspectée.

Plus d'articles