Johnny Depp : hallucinations, coups... Amber Heard assure avoir eu peur pour sa vie

Appelée à témoigner devant la Haute Cour de Londres, l’ex-femme de Johnny Depp, Amber Heard a assuré avoir eu peur de l’acteur. Hallucinations, violences, alcoolisme... elle a dépeint le portrait d’un homme inquiétant.

Le procès en diffamation intenté par Johnny Depp contre le journal "The Sun" pour l'avoir décrit comme un “wife-beater” (homme qui bat sa femme) remet le mariage houleux de l’acteur avec Amber Heard sur le devant de la scène. L’actrice d’Aquaman a en effet été appelée à la barre où elle a à nouveau assuré avoir subi des violences conjugales.

"Il a explicitement menacé de me tuer de nombreuses fois”

Face à la justice britannique, l’actrice a assuré avoir été plusieurs fois agressée physiquement et verbalement par la star de "Pirates des Caraïbes" au cours de leur mariage. "Il a explicitement menacé de me tuer à plusieurs reprises. Il accusait une personne auto-créée, qu'il appelait souvent le monstre pour toutes ses actions", a-t-elle confié. Elle a ajouté ensuite "il a expliqué ce qu'il me ferait si je le quittais ou si je le blessais, par exemple, qu'il me mutilerait le visage pour que personne d'autre ne veuille de moi".

L’artiste est entre autres revenue sur une dispute survenue dans une chambre d’hôtel en 2015 lors d’une discussion sur un accord prénuptial. Elle a assuré que l’acteur s’est assis sur son dos et l’avait frappée à l’arrière de la tête. "Il a dit qu’il ne voulait pas ça, qu’il me faisait confiance et que, comme il me le disait souvent, la seule façon de sortir (de ce mariage) serait la mort", a-t-elle déclaré.

Selon elle, Johnny Depp aurait également été très jaloux. "Il m’a accusé d’avoir des liaisons avec chacune de mes co-stars : Eddie Redmayne, James Franco, Jim Sturgess, Kevin Costner, Liam Hemsworth, Billy-Bob Thornton, Channing Tatum, même les femmes comme Kelli Garner", s’est-elle rappelée. La possessivité et le contrôle de l’acteur aurait conduit la trentenaire à renoncer à des projets professionnels.

Johnny Depp : psychoses, hallucinations, violences à cause de l’alcool et la drogue

Lors de ce procès, Johnny Depp a reçu le soutien de plusieurs employés ainsi que de ses ex-compagnes Winona Ryder et Vanessa Paradis. Tous assurent n’avoir jamais observé de comportements inquiétants chez l’artiste de 57 ans. 

L’actrice de The Danish Girl a pour sa part décrit un homme violent dépendant à l’alcool et à la drogue. Elle a indiqué avoir été prise en otage pendant 3 jours dans une  "maison isolée à 20 minutes de toute aide" lors d’un séjour en Australie. Il était selon elle "une personne violente et maniaco-dépressive, souffrant de troubles bipolaires et de psychoses induites par la drogue". Pendant cet épisode, il aurait été en proie à des "hallucinations paranoïaques" et caché de la viande crue dans une armoire. "C’est la pire chose que j’aie jamais vécue. J’ai été blessée aux nez et aux lèvres, j’avais des coupures sur les bras", a-t-elle assuré. 

Johnny Depp a dû dévoiler son dossier médical 

Lors du divorce, Johnny Depp a été contraint de dévoiler son dossier médical. Il devait entre autres détailler sa consommation de drogues et d’alcool, plus particulièrement à l’époque de sa relation avec Amber Heard. 

Il s’est également confié sur ses difficultés avec la boisson en 2018 lors d’une interview au magazine Rolling Stone. Il reconnaît : "j'étais au plus bas. La prochaine étape c'était : 'Tu vas arriver quelque part avec les yeux ouverts et tu en repartiras avec les yeux fermés'. Je ne pouvais plus supporter cette douleur au quotidien". Il poursuit "Je me versais un verre de vodka le matin et j'écrivais jusqu’à ce que les larmes m'empêchent d'y voir clair".

Si les deux ex ont trouvé un accord lors de leur divorce en 2017, la relation reste très tendue. Comme notre diaporama le montre, les deux acteurs se lancent régulièrement des pics sur les réseaux sociaux.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Amber Heard a "eu peur" que Johnny Depp la tue, Sud Ouest, 20 juillet 2020