Jeûner est-il bon pour la santé ?
Sommaire

Comment rester mince ?

Rester mince, n’est pas une mince affaire ! Voici quelques conseils pour y arriver :

  • Se peser toutes les semaines et corriger toute prise de poids dans la semaine.

    Il ne faut pas en effet attendre les soldes pour constater que l’on a pris un tour de taille… En plus, toute prise de poids notée dans la semaine est facile à perdre. Comment ? En bougeant plus et en mangeant moins.

    Pour manger moins occasionnellement, le plus simple est de ne manger qu’une soupe un soir de la semaine.

    Ce qu’il ne faut surtout pas, c’est se priver le matin ou le midi : les fringales sont alors trop fortes et poussent aux excès. L’avantage de la diète le soir, est que lorsque les fringales arrivent on est chez soi et qu’on peut les endurer plus facilement, et même avec humour : « allez vous servir dans mes graisses ! » pouvez-vous dire à vos petites cellules qui crient famine.

    Surtout vous savez que ces fringales passeront vite quand vous penserez à autre chose et que le lendemain, votre cerveau aura tout effacé et repartira à zéro : vous ne mangerez pas plus et les calories perdues seront bien décomptées.

  • Faire une journée de jeûne par mois.

    C’est ce que font les Mormons par exemple. Là encore, l’avantage est que le lendemain, le cerveau tournera la page.

    En pratique, on prend son petit déjeuner comme d’habitude, puis on ne mange plus de la journée. On évite soigneusement les cuisines, les cafés, et autres lieux alimentaires et on boit de l’eau à volonté.

    Ceux qui ont l’habitude du jeûne savent que la fringale passée, la faim finit elle aussi par passer. Et le lendemain, vous reprenez votre régime habituel en commençant par votre petit déjeuner.

Tout le monde peut-il jeûner ?

Bien sûr le jeûne n’est pas pour tout le monde.

Il est déconseillé pour les diabétiques et pour ceux qui ont perdu trop de poids récemment, ainsi que chez ceux qui sont trop maigres.

Mais une soirée soupe ou un jeûne de temps en temps est à mettre en balance avec le fait de se priver constamment pour essayer de ne pas grossir. Cela dépend de chacun : certain préfèreront se laisser aller de temps en temps et manger moins ensuite, et d’autres faire tout le temps attention à ce qu’ils mangent. Nous ne sommes pas tous pareils !

Source : Les et coll. Science Translational Medicine, 8 février 2012.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :