Jeanne Mas : "je pense que je me suiciderai"

Publié le 24 Mai 2019 par Mathilde Polivka, journaliste santé
Jeanne Mas a fait des confidences assez macabres lors de son passage sur les ondes de la radio Voltage. Lors de son interview elle a en effet expliqué qu’elle préfèrerait se donner la mort pour rester maîtresse de sa vie plutôt que d'attendre son décès.
PUB
© abacapress

La star des années 80 fait actuellement son retour avec son livre autobiographique, Réminiscences. Mais lors de son passage sur les ondes de la radio Voltage le 21 mai 2019, la chanteuse fait des révélations assez macabres en évoquant sa propre mort, selon Purebreak. Alors qu'elle était en pleine promotion de son best-of, elle a expliqué au micro qu’elle préfèrerait se donner la mort elle-même plutôt que d'attendre son décès.

"Je ne supporte pas d'être négative"

PUB

L’interprète du Cafard a d'abord évoqué ses jeunes années, durant lesquelles elle avoue avoir connu des baisses de moral : "Quand j'étais ado, des fois, j'avais des moments de blues. Je me suis dit 'non'. Je ne supporte pas d'être négative. Des fois, si je sens que je suis un peu dans le mood down, je vais faire du shopping. Ça fait un bien fou de faire du shopping ! Et je me relève tout de suite."

L'une des chroniqueuses de la radio, lui a alors rappelé sur le plateau sa tentative de suicide lorsqu'elle était adolescente. La chanteuse raconte d'ailleurs dans Réminiscences, ce moment où elle s’est laissée envahir par des idées noires. Jeanne Mas a fait une tentative de suicide à 17 ans : "Je n'existais pas pour mes parents, je suis arrivée en Italie, où je n'existais pas non plus. Alors j'ai pris des pilules...", écrit-elle.

PUB

Sur les ondes, Jeanne Mas balaie d'abord cet épisode en expliquant : "J’étais pas dépressive. C’était un coup comme ça".

PUB

"Se suicider, c’est contrôler sa vie"

C'est alors que l'artiste qui voyait la vie "En rouge et noir" en 1986, a décidé d'expliquer tout naturellement à la radio son rapport à la mort : "J'ai une relation avec le suicide qui est très saine. Se suicider, c'est contrôler sa vie. Je trouve ça parfait. Moi je pense que je me suiciderai."

Et de poursuivre qu’elle seule est maître de sa vie, que c’est à elle de décider quand elle partira : "Je veux contrôler ma vie. Je contrôle tout dans ma vie, je ne vais pas me faire contrôler par la mort. Je trouve ça sain, je comprends les gens qui le font. Si à un moment, la vie, tu ne la vis pas positivement et en bonne santé ou joyeusement, ça devient un fardeau. Ça ne sert à rien de vivre avec un fardeau. Il faut vivre souriant, positif", estime la chanteuse.

PUB

Jeanne Mas évoque l’euthanasie

L’actrice n'a d'ailleurs pas hésité à évoquer le sujet "tabou" de leuthanasie, en ces temps où l’affaire de Vincent Lambert occupe une place important dans l’actualité.

Jeanne Mas a défendu la position des parents de l’ancien infirmier tétraplégique, plongé dans un état de conscience minimal, en état végétatif irréversible depuis son accident de voiture en 2008.

"Je trouve, par rapport à ce qu'il se passe aujourd'hui dans l'actualité, qu'il faut préserver la vie. Tant qu'il y a de la vie pour ceux qui veulent vivre, il faut respecter la vie, même si on a l'impression qu'elle est toute petite (...). Pour moi, il y a de la vie, et il y a des parents qui veulent garder encore cette vie dans les yeux".

PUB

Ces propos ont alors laissé place à un vif débat sur le plateau. 

Mots-clés : Mort, Suicide
PUB