Je grince des dents, quelles sont les conséquences, quelles sont les solutions ?

La bruxisme désigne le fait de grincer des dents ou de serrer les mâchoires intensément. Dans le premier cas, il en résulte des bruits très désagréables émis lors du frottement intense entre les dents supérieures et inférieures. Et dans tous les cas, des douleurs dans la mâchoire et une usure de l'émail.
PUB

Bruxisme : qui grince des dents et quand ?

Le bruxisme touche plutôt des sujets entre 20 et 50 ans. Mais le bruxisme est aussi assez fréquent chez les jeunes enfants, le grincement des dents contribuant alors à l'usure des dents de lait.

Grincer des dents est un phénomène qui peut se produire de manière consciente dans la journée, ou inconsciente durant le sommeil. Dans ce dernier cas, c'est le conjoint qui, réveillé par le bruit, en témoigne. Sinon, le bruxisme peut aussi être signalé par le dentiste qui constate l'usure de l'émail.

PUB
PUB

Je grince des dents : quelles peuvent en être les conséquences ?

  • Outre le grincement désagréable pour l'entourage, le fait de grincer des dents a des conséquences négatives sur la santé bucco-dentaire : les dents s'abîment et s'usent. Elles peuvent même parfois se déchausser.

  • Les mouvements réalisés lors du grincement des dents et la pression exercée fatiguent aussi les muscles de la mâchoire et de la nuque. Résultat, les maxillaires deviennent douloureux.

  • Les articulations temporo-mandibulaires (entre la mâchoire inférieure et le crâne) sont également sursollicitées et peuvent devenir douloureuses. Cela favorise le syndrome algo-dysfonctionnel de l'appareil manducateur : l'articulation claque lorsque l'on ouvre la bouche, et peut aussi parfois se bloquer.
Publié le 08 Mars 2010 | Mis à jour le 13 Février 2012
Auteur(s) : Dr Philippe Presles
Source : Olivier Follin et Stéphanie Condis, " je dors mal ", Editions Les carnets de l'info.