J’ai survécu à un cancer colorectal
Sommaire

Quelles ont été les étapes marquantes de votre traitement ?

L'ablation du côlon et la chimio ont bien été marquantes, mais je dois vous avouer que je n'ai pas eu mon mot à dire...

La durée de la chirurgie a dû être d'environ 4 heures, me semble-t-il. Je suis descendue le matin au bloc et ne suis revenue dans ma chambre que dans l'après-midi. Les effets secondaires ont été ceux d'une opération : tiraillements, etc. Pas d'angoisse particulière, ni de préparation mentale spéciale avant l’opération.

Avec le recul, je dirais que j'étais une coquille de noix sur l'océan : je me suis laissée porter par le corps médical en qui j'avais une totale confiance.

La douleur fut supportable et je n'en ai pas gardé un souvenir si terrible...

J'ai dû être arrêtée un mois en tout (opération et convalescence). Je suis ensuite retournée travailler et là je dois vous dire que mon "patron" a été d'un secours inespéré car il a mis à ma disposition le matin et le soir sa voiture et son chauffeur, et c’est un vrai luxe de ne pas avoir à prendre les transports quand on est à peine rétablie. Mais je souhaitais retourner travailler au plus vite, car c’est un excellent remède pour ne pas ruminer !

En ce qui concerne les tâches quotidiennes, elles se sont réduites au minimum du minimum. Mon fils et son amie m'ont aidée, mais si le ménage n'était pas fait, et bien tant pis.

Je pense avoir bien supporté la chimio, sauf en mai, à mi-traitement à peu près, car j'ai eu un vrai "coup de barre" : un matin je n'ai pu me lever.

J'ai également été suivie à l’hôpital par un professeur, car j'avais deux nodules près de la tumeur initiale. Le "cercle médical" chargé de mon cas n'était pas unanime sur le fait que ces nodules puissent provenir de la tumeur elle-même. J'ai donc subi une nouvelle coloscopie exploratrice et là, les médecins n'ont rien trouvé d'anormal.

Comment envisagez-vous l’avenir ?

Toujours très bien et il sera parfait quand les effets secondaires de la chimio (fourmillements dans les pieds et les mains, absence de sensations) seront finis. Malheureusement il n'y a dans mon cas pas de traitement qui fonctionne, et les médecins ne peuvent donner aucun délai pour les voir se terminer.

J'ai essayé l'auriculothérapie, l'acupuncture et un traitement par médicaments, mais rien n'y a fait. J'ai d'ailleurs arrêté les médicaments qui me procuraient plus de désagréments que de bénéfices…

En ce qui concerne mon fils, je pense qu'il faudra qu'il se fasse suivre, mais les médecins m'ont rassurée : il ne s’agissait pas d’un type de cancer "héréditaire".

Je reste confiante dans l'avenir et je ne pense pas avoir d'angoisse particulière vis-à-vis de ma maladie.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :