J’ai des cors au pied : quelles solutions ?

Les cors au pied désignent des épaississements localisés de la peau.

Bénins, ils peuvent cependant être à l’origine de douleurs et gêner la marche.

Cors au pied : quelles sont les solutions ?

Publicité

Comment reconnaître un cor au pied ?

Les cors au pied sont des zones d’épaississement cutané qui se forment à la suite de frottements dans les chaussures ou de pressions excessives sur la peau pendant la marche ou certaines autres activités. Ces facteurs déclenchants stimulent la fabrication de kératine.

Typiquement, le cor comprend une pointe en son centre qui pénètre dans la peau, entourée d’une zone arrondie translucide épaisse.

Les cors au pied sont bénins, mais ils peuvent être à l’origine de douleurs lors de la marche et gêner les mouvements.

Ils se localisent le plus souvent sur le côté extérieur du petit orteil et sur le dessus des orteils au niveau d’une articulation.

L’œil de perdrix

Il s’agit d’un type de cor moins fréquent, blanchâtre avec un point noir en son centre, qui se situe entre deux orteils, de chaque côté (deux cors face à face). Attention, un œil de perdrix peut s'infecter.

Cor, callosités ou durillon ?

Publicité
Publicité

À la différence du cor, les callosités sont plus étendues, plus dures, jaunâtres et elles se situent plutôt sur la plante des pieds au niveau du talon (crevasse) ou à la jonction des orteils.

Quant aux durillons, ils désignent des callosités localisées sous les orteils au niveau de la zone de contact des os avec le sol.

Qui sont les personnes plus à risque de cors au pied ?

Les cors affectent plus souvent les personnes ayant une peau fragile et donc les personnes âgées, et les sportifs dont les pieds sont fortement sollicités. Sinon, ce sont plus généralement toutes les personnes chez lesquelles les frottements et les pressions sont fréquents. C’est par exemple le cas des femmes qui portent des chaussures étroites à talons hauts ou des personnes qui présentent des déformations au niveau des pieds et des orteils : hallux valgus (déviation du gros orteil), pieds plats, pieds en creux.

Comment faire disparaître un cor au pied ?

  • Éliminez régulièrement et progressivement la peau en excès en utilisant une pierre ponce ou une lime en cas d’œil de perdrix.

    Cette opération est facilitée lorsque la peau est ramollie : trempez vos pieds dans de l’eau chaude ou appliquez une crème hydratante.

  • Le cor peut aussi être progressivement détruit à l’aide d’un médicament à base d’acide salicylique qui détruit la kératine (disponible en pharmacie).

  • En cas de cors douloureux, gênants ou d’infection, consultez votre médecin pour un traitement et des conseils personnalisés.

    Celui-ci pourra également orienter vers un podologue (ablation du cor, prescription de semelles, accessoires, pansements, etc.).

    On peut se voir proposer une intervention chirurgicale (ex pour enlever un hallux valgus) ou le port de chaussures orthopédiques.

Personnes âgées

Dans tous les cas, les personnes âgées doivent montrer leurs pieds à leur médecin au moins une fois par an.

Diabétiques

Quant aux diabétiques, ils ne doivent pas traiter eux-mêmes leurs cors au pied car le poussage de la peau ou l’application d’un produit kératolytique peut entraîner des lésions et des infections préjudiciables. Il est indispensable de consulter un podologue et au minimum tous les ans.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 20 Octobre 2014 : 09h27
Mis à jour le Jeudi 16 Juin 2016 : 15h04
Source : Hermanns-Lé T. et al., « Comment je traite... des cors et des callosités », Rev Med Liege, 2006 ; 61 (7-8):545-7. National Health Service (NHS), « Corns and calluses », http://www.nhs.uk/conditions/CornsandCalluses/Pages/whatarecornsandcalluses.aspx. Union française pour la santé du pied (Ufsp), http://www.sante-du-pied.org.
La rédaction vous recommande sur Amazon :
PUB